•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le bilan final des consultations publiques du Projet 13-30 est dévoilé

Plusieurs objets sont disposés sur une table où des notes sont prises.

Une table de remue-méninges, lors des consultations publiques du Projet 13/30

Photo : Projet 13-30

Marie-Christine Rioux

La MRC de Rimouski-Neigette et la Ville de Rimouski ont dévoilé aujourd'hui le bilan du Projet 13-30. Le rapport conclut que les jeunes sont soucieux de l'environnement, qu'ils veulent être écoutés et informés, qu'ils veulent un milieu de vie dynamique et qu'ils souhaitent avoir de l'influence sur les décisions de leur municipalité.

Un peu plus de 1000 jeunes de 13 à 30 ans ont rempli un formulaire en ligne dans le cadre de cette consultation publique.

Plus de 50 jeunes résidents ont aussi pris part aux neuf groupes de discussion qui ont été organisés dans les différentes municipalités de la MRC.

Des participants à la consultation publique, réunis dans une salle.

Des participants à l'une de soirées de consultations du Projet 13-30

Photo : Projet 13-30

Les données recueillies ont permis de dresser un meilleur portrait des préoccupations et des désirs des citoyens de 30 ans et moins.

Il y a beaucoup de projets en environnement. C'est un souci qui est ressorti beaucoup. [...] Qu'on leur donne aussi des canaux disponibles pour pouvoir parler et s'exprimer sur les services offerts.

Valérie Belleau-Arsenault , chargée du Projet 13-30

Ce portrait représente la première des étapes menant à la création de nouveaux projets destinés aux jeunes et à l'élaboration potentielle d'une politique jeunesse pour la MRC. Un groupe de travail a aussi été créé pour suivre l'évolution du dossier.

Des participants à la consultation de Saint-Marcellin

La consultation publique s'est rendue dans plusieurs municipalités de la MRC de Rimouski-Neigette, dont celle de Saint-Marcellin.

Photo : Projet 13-30

Une vingtaine de recommandations ont également été rédigées à partir de ces données et ont été remises aux élus municipaux. Les jeunes sondés recommandaient notamment d'optimiser les infrastructures municipales pour favoriser les espaces de partage et de favoriser le transport actif.

Création d'un nouveau lien intergénérationnel

Le préfet de la MRC de Rimouski-Neigette et maire de Saint-Anaclet-de-Lessard, Francis St-Pierre, s'est réjoui de l'ampleur de la mobilisation des jeunes dans le cadre de cette consultation.

Selon lui, le Projet 13-30 a surtout permis de créer un lien entre les différentes générations.

À partir de ces consultations-là, je pense qu'on a le devoir, comme élus, de continuer à entretenir ce lien-là avec nos jeunes, de travailler avec eux autres à développer des projets, ajoute-t-il.

On a créé une certaine proximité avec les jeunes qui fait que la barrière des générations [est tombée] parce que, pour la plupart des jeunes qui étaient là, je pouvais être leur père ou leur grand-père.

Francis St-Pierre, préfet de la MRC de Rimouski-Neigette et maire de Saint-Anaclet-de-Lessard

Le préfet croit aussi que le développement de projets destinés aux jeunes peut également contribuer à contrer leur exode vers les grands centres.

Une affiche sur laquelle des participants à la consultation ont écrit des idées

Des consultations publiques ont été menées dans plusieurs municipalités de la MRC de Rimouski-Neigette.

Photo : Projet 13-30

Selon la chargée du Projet 13-30, Valérie Belleau-Arsenault, plusieurs initiatives ont déjà été mises en place à la suite de la consultation publique.

À Saint-Narcisse, ils ont eu de la vaisselle dans leur centre communautaire. Donc, quand il y a des soirées, il est possible d'emprunter cette vaisselle-là, cite-t-elle en exemple.

Le Projet 13-30 est une initiative du Secrétariat à la jeunesse du Québec, en partenariat avec la Ville de Rimouski, COSMOSS et les municipalités de la MRC de Rimouski-Neigette.

Avec les informations d'Édith Drouin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Politique municipale