•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dans la tête du premier ministre Trudeau

Quels ministres pour Justin Trudeau? Quatre ex-politiciens se prêtent au jeu et nous soumettent leur cabinet idéal.

Plan rapproché de Justin Trudeau qu se gratte la tempe avec le pouce.

Justin Trudeau annoncera le 20 novembre la composition de son Conseil des ministres.

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Louis Blouin

Justin Trudeau dévoilera mercredi la composition de son Conseil des ministres. Radio-Canada a réuni d’anciens politiciens d’allégeances diverses et leur a demandé de s’entendre sur un cabinet fictif. Difficile, vous dites? Surtout en 60 minutes.

Pour le premier ministre du Canada, l’exercice, fort complexe, est crucial : choisir les membres de la brigade qui va l’accompagner sur le champ de bataille d’un gouvernement minoritaire.

Il doit faire le pont avec l’Ouest canadien, trouver le bon interlocuteur pour gérer les relations difficiles avec les premiers ministres provinciaux, assurer une place de choix au Québec et se préparer à une joute parlementaire ardue.

Quatre vétérans de la politique ont accepté de mettre leur affiliation partisane de côté pour former ensemble un conseil des ministres. Au milieu des échanges animés, ils ont dû se rallier malgré les désaccords.

Certes, l’exercice est imparfait. Il vise surtout à alimenter les réflexions et à tourner les projecteurs vers les joueurs à surveiller d’ici le dévoilement du véritable cabinet.

Nos stratèges

  • Hélène Scherrer, ancienne ministre du Parti libéral du Canada
  • Lawrence Cannon, ancien ministre du Parti conservateur du Canada et ex-ambassadeur
  • Gilles Duceppe, ancien chef du Bloc québécois
  • Françoise Boivin, ancienne députée du Nouveau Parti démocratique et du Parti libéral du Canada

Dans la tête d’un premier ministre

Joueurs clés

Chrystia Freeland, une étoile du gouvernement Trudeau, décrocherait le poste de vice-première ministre (fonction inexistante lors du premier mandat) et de ministre des Affaires intergouvernementales.

Ses talents de négociatrice seraient mis à profit pour traiter avec les premiers ministres conservateurs des provinces. Qui de mieux que la chef de la diplomatie canadienne?, a fait remarquer l’ancien ambassadeur Lawrence Cannon.

Elle serait remplacée aux Affaires mondiales par l’ancien astronaute Marc Garneau, qui présidait le Comité du Cabinet chargé des relations canado-américaines.

Bill Morneau conserverait son poste aux Finances.

La stabilité économique, c’est le mot d’ordre du gouvernement Trudeau. Je ne pense pas qu’ils veulent repartir à zéro là-dessus.

Françoise Boivin

Avec son passé d’avocate, Catherine McKenna deviendrait ministre de la Justice, après un passage difficile à l’Environnement.

La place du Québec

Selon nos experts, l’écologiste Steven Guilbeault ferait son entrée au Cabinet, mais pas à l’Environnement. Une avenue qui a été confirmée à Radio-Canada lundi soir, nos sources précisant qu'il serait nommé ministre du Patrimoine canadien.

Gilles Duceppe propose de l’envoyer à Innovation, Sciences et Développement économique.

Je trouve que ça touche l’avenir de l’économie et M. Guilbeault se sentirait à l’aise avec ses préoccupations environnementales.

Gilles Duceppe

Le ministre des Infrastructure et des Collectivités François-Philippe Champagne aurait désormais un titre supplémentaire : lieutenant du Québec.

Le député de Saint-Maurice–Champlain pourrait être la voix des régions de la province.

Ça prend quelqu’un de l’extérieur de Montréal, affirme Gilles Duceppe, puisque le gros de la députation libérale se concentre à Montréal.

Un Québécois, Joël Lightbound, deviendrait ministre de l’Immigration pour composer avec les demandes du gouvernement Legault.

Françoise Boivin croit cependant que ce serait dommageable du point de vue politique pour M. Lightbound, un élu de la région de Québec.

Je ne souhaiterais pas ça à mon pire ennemi.

Françoise Boivin

Pablo Rodriguez, un politicien expérimenté, deviendrait leader du gouvernement à la Chambre des communes, un atout dans un contexte minoritaire.

L’Ouest

En l’absence de députés libéraux en Alberta et en Saskatchewan, le gouvernement Trudeau doit combler le vide.

C’est un ministre bilingue de la Colombie-Britannique, Jonathan Wilkinson, qui se retrouverait avec l’épineux portefeuille de l’environnement. Il faut penser que la Colombie-Britannique fait partie de l’Ouest, rappelle Françoise Boivin.

Jim Carr, un ministre de Winnipeg, se retrouverait aux Ressources naturelles, malgré son état de santé.

Un autre élu de Winnipeg, Kevin Lamoureux, ferait son entrée au cabinet au ministère du Développement rural, question de donner du poids aux Prairies.

Une proposition de l’ancien ministre conservateur Lawrence Cannon a été retenue par le groupe : nommer l’ancien ministre Ralph Goodale conseiller spécial au Bureau du premier ministre pour l’Ouest. Il n’aurait pas le titre de ministre cependant.

Il n’est pas facile à remplacer, Ralph, un gars solide qui a l’oreille du premier ministre, fait remarquer l’ancienne ministre Hélène Scherrer.

Moi je ne nommerais pas de sénateurs au cabinet ou des gens de l’extérieur. Je pense que ça ferait énormément de grogne.

Hélène Scherrer

Le cabinet fictif de nos stratèges conserve la même taille (34 ministères) et la parité (17 femmes et 17 hommes).

Ils ont opté pour le changement et beaucoup de mouvement autour de la table.

Vingt ministres changeraient de fonction et cinq nouveaux visages s’ajouteraient.

Certains ministères seraient scindés (Condition féminine et Développement international) et d’autres fusionnés (Services aux Autochtones et Relations Couronne-Autochtones).

Un tableau sur lequel les photos des élus ont été associées à des ministères.

Le cabinet fictif du premier ministre Justin Trudeau.

Photo : Radio-Canada

Le cabinet fictif :

  • Chrystia Freeland (Ont.)
    Vice-première ministre du Canada, Affaires intergouvernementales et Commerce intérieur
  • Bill Morneau (Ont.) *
    Finances
  • Marc Garneau (Qc)
    Affaires étrangères
  • François-Philippe Champagne (Qc) *
    Infrastructure et Collectivités / Lieutenant du Québec
  • Kevin Lamoureux (Man.) **
    Développement économique rural
  • Jonathan Wilkinson (C.-B.)
    Environnement et Changement climatique
  • Pablo Rodriguez (Qc)
    Leader du gouvernement à la Chambre des communes
  • Marie-Claude Bibeau (Qc) *
    Agriculture et Agroalimentaire
  • Catherine Mckenna (Ont.)
    Justice et procureure générale du Canada
  • Diane Lebouthillier (Qc) *
    Revenu national
  • Dominic Leblanc (N.-B.)
    Conseil du Trésor et Gouvernement numérique
  • Jim Carr (Man.)
    Ressources naturelles
  • Bill Blair (Ont.)
    Sécurité publique et Protection civile
  • Adam Van Koeverden (Ont.) **
    Sports
  • Steven Guilbeault (Qc) **
    Innovation, Sciences et Développement économique
  • Navdeep Bains (Ont.)
    Transports
  • Bernadette Jordan (N.-É.)
    Santé
  • Ginette Petitpas-Taylor (N.-B.)
    Patrimoine canadien et Multiculturalisme
  • Mélanie Joly (Qc)
    Famille, Enfants et Développement social
  • Joël Lightbound (Qc) **
    Immigration, Réfugiés et Citoyenneté
  • Carla Qualtrough (C.-B.) *
    Services publics, Approvisionnement et Accessibilité
  • Lawrence Macaulay (Î.-P.-É) *
    Anciens Combattants
  • Joyce Murray (C.-B)
    Pêches, Océans et Garde côtière canadienne
  • Carolyn Bennett (Ont.) *
    Services aux Autochtones et Relations Couronne-Autochtones
  • Seamus O’Regan (T.-N.-L.)
    Petite entreprise et Promotion des exportations
  • Harjit Sajjan (C.-B.) *
    Défense nationale
  • Kirsty Duncan (Ont.)
    Emploi, Développement de la main-d’œuvre et Travail
  • Karina Gould (Ont.) *
    Institutions démocratiques
  • Marie-France Lalonde (Ont.) **
    Tourisme, Langues officielles et Francophonie
  • Mary Ng (Ont.)
    Diversification du commerce international
  • Jean-Yves Duclos (Qc)
    Industrie
  • Bardish Chagger (Ont.)
    Condition féminine
  • Filomena Tassi (Ont.)
    Développement international
  • Patricia Hajdu (Ont.)
    Aînés

* Conserve le même ministère
** Nouveau membre du Cabinet

Hors du cabinet :

Ralph Goodale, ancien député de Regina–Wascanada (a été défait)
Conseiller spécial pour l’Ouest au Bureau du premier ministre

Greg Fergus, député de Hull–Aylmer
Whip du gouvernement

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique fédérale

Politique