•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les partisans des Blue Bombers savourent le laissez-passer de l'équipe pour la Coupe Grey

Jamie Hopkins porte une casquette à l'éffigie des Blue Bombers de Winnipeg.

Jamie Hopkins se renseigne déjà sur le prix des billets d’avion pour aller soutenir son équipe à Calgary.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les Blue Bombers de Winnipeg ont vaincu les Roughriders de la Saskatchewan dimanche, 20 à 13. L’équipe est maintenant à une victoire de la Coupe Grey et les partisans espèrent la fin d'une disette de 28 ans.

La dernière fois que les Blue Bombers de Winnipeg ont gravé leur nom sur la coupe Grey, Darrel Nadeau était en maternelle. Même s’il ne les jamais vu gagner, ce Manitobain n’a jamais perdu espoir en son équipe, qu’il est allé encourager en famille à Regina dimanche.

Désormais, l’espoir est plus que jamais permis pour les partisans.

Pour moi, ce serait quelque chose de spécial et, j’en suis sûr, pour tous les Manitobains, dit Darrel Nadeau, qui songe maintenant à se rendre à Calgary pour assister à la rencontre dimanche prochain.

La passion du football a même gagné Swann Leanik, un Français arrivé à Winnipeg il y a deux mois et qui est déjà séduit par l'équipe de sa nouvelle ville d’adoption.

C’était une bonne ambiance, on se prend au jeu. On était un peu stressé et on attendait la fin, a-t-il déclaré après le coup de sifflet final.

Pour les partisans de la première heure, c’est désormais une question de fierté.

Tony Guffei, un partisan des Bombers porte une casquette et un chandail de son équipe.

Tony Guffei, un partisan des Bombers, dit avoir passé la rencontre crispé sur son siège avec le coeur qui battait.

Photo : Radio-Canada

La dernière victoire en finale de la Coupe Grey des Blue Bombers remonte au 25 novembre 1990. La franchise winnipégoise l’avait à l’époque emporté contre les Eskimos d'Edmonton.

Mon coeur battait dans ma poitrine, c’était tellement intense, raconte Tony Guffei, un partisan.

Si les Blue Bombers l’emportent, nous irons tous à l’intersection Portage et Main, et tout le monde va passer un bon moment. Cela fait presque 30 ans, c’est fou, dit Jamie Hopkins, un partisan.

Les partisans du bleu et or savent maintenant qu’ils ne sont qu’à une rencontre de faire l’histoire de la franchise.

C’est quelque chose de très important pour tous les partisans. Nous avons été loyaux, nous avons attendu que l’équipe se trouve en bonne position, qu’elle nous montre quelque chose et maintenant, nous allons disputer la Coupe Grey, poursuit Jamie Hopkins qui dit déjà se renseigner sur le prix des billets d’avion pour Calgary.

C’est dans la métropole albertaine que les Blue Bombers iront affronter les Tiger-Cats de Hamilton, dimanche prochain, pour tenter d’arracher leur 11e Championnat et mettre ainsi un terme à la plus longue disette en coupe Grey.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Football