•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une vente de billets au ralenti pour le match de la Coupe Vanier

De gauche à droite, Christian Côté, président du comité organisateur de la Coupe Vanier, John Bower, directeur du marketing et des communications d'U Sports, Julie Dionne, directrice du service des activités sportives de l'Université Laval.

De gauche à droite, Christian Côté, président du comité organisateur de la Coupe Vanier, John Bower, directeur du marketing et des communications d'U Sports, Julie Dionne, directrice du service des activités sportives de l'Université Laval.

Photo : Photo courtoisie

Guillaume Piedboeuf

À cinq jours du match de la Coupe Vanier opposant les Carabins de l’Université de Montréal aux Dinos de Calgary, à Québec, seulement 6700 billets ont déjà trouvé preneur.

Oui, c’est décevant. Il est certain que de plus en plus, les partisans attendent de voir si le Rouge et Or sera du match avant d’acheter, a admis sans détour le président du comité organisateur de l’événement, Christian Côté, lors d’une conférence de presse tenue à cinq jours du match de championnat canadien de football universitaire.

C’est la sixième fois en dix ans que l’Université Laval accueille la Coupe Vanier et la troisième fois que le Rouge et Or ne sera pas du match. Malgré cela, la plus petite foule jamais enregistrée était celle de l’an dernier lorsque 12 380 personnes avaient assisté au sacre du Rouge et Or. Un nombre qui semble quasi-impossible à atteindre d'ici samedi.

Pas de Rouge et Or

L’absence du Rouge et Or, le froid et le fait que le match est télédiffusé ont tous leur mot à dire dans la baisse d’engouement, estime Christian Côté, mais ce dernier a tout de même bon espoir que la vente de billets d'ici samedi permettra de mieux remplir le Stade Telus pour ce match de très haut calibre.

Le Rouge et Or n’est pas là, mais les Dinos de Calgary en sont à une quatrième présence ici pour un match de la Coupe Vanier. Ça va être quelque chose à voir pour les gens qui ne veulent absolument pas prendre pour l’équipe qui a battu le Rouge et Or, il y a deux semaines. Puis de l’autre côté, on a une équipe du Québec avec les Carabins qui représentent merveilleusement bien le RSEQ.

Directeur du marketing et des communications d'U Sports, John Bower ne semblait pas trop s'en faire, pour sa part, avec l'achalandage au match de samedi.

La plupart des Coupe Vanier qui ont été tenues en dehors de Québec auparavant attirait autour de 10 000 ou 15 000 personnes. Donc si on a 10 000 personnes dans les gradins pour un match Carabins-Dinos, ce n'est pas décevant du tout, a-t-il expliqué, estimant qu'une certaine parité s'était installée dans le circuit canadien cette saison.

Qui sera la ville hôte en 2020?

Jusqu'à il y a quelques semaines, Christian Côté accueillait favorablement l'idée de tenir la Coupe Vanier à Québec pour une troisième année consécutive, l'automne prochain. Mais lundi matin, le président du comité organisateur évoquait plutôt l'idée de prendre une pause.

Peut-être que des fois, avoir un pause entre quelques présentations de la Coupe Vanier, ça peut être bénéfique pour le comité organisateur et l'université. Pour qu'il soit moins pris pour acquis, aussi, que dès qu'il manque quelqu'un pour l'organiser, c'est nous qui vont le faire.

C'est que Christian Côté avait clairement indiqué, il y a un mois, qu'il espérait qu'U Sports confirme à son comité au moins un an d'avance si on voulait que l'Université Laval soit encore hôte en 2020. Un délai que l'organisme de sport universitaire canadien ne pourra visiblement pas respecter, étant toujours en attente de nouvelles de la Ligue canadienne de Football dans le but de tenir la Coupe Vanier en marge de la Coupe Grey.

On ne sait pas si ça va être pour l'an prochain ou dans deux ou trois ans, mais ça prend un peu de temps avant d'avoir une réponse claire à notre demande d'harmonisation des deux événements, a précisé John Bower, se disant conscient des inconvénients.

Une réponse qui ne semble pas satisfaire Christian Côté.

Je trouve ça complètement inconcevable de ne pas savoir qui va accueillir la Coupe Vanier 2020 à un an de l'événement. La réalité c'est que quiconque va vouloir prendre ça va avoir des défis d'hébergement, d'organisation et de pleins de choses, explique celui qui agit également comme annonceur-maison au Stade Telus.

Prix des billets pour la 55e Coupe Vanier

Places assises :

  • Étudiants : 28$ à 44$

  • Adulte : 60$ à 72$

  • Famille (2 adultes et 2 enfants) : 150$ à 200$

Admission générale :

  • Adulte : 35$

  • Étudiants : 22$

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Football universitaire