•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un service unique d'entreposage pour les sans-abris ferme à Vancouver

Un homme au coeur du quartier latin sur Commercial Drive à Vancouver.

Des sans-abris comme Erich, qui a refusé de donner son nom de famille, utilisent le programme d'entreposage depuis des années.

Photo : Radio-Canada / Jon Hernandez

Radio-Canada

Un programme unique d’entreposage d'effets personnels pour les personnes itinérantes du quartier du Downtown Eastside à Vancouver a été annulé à la fin du mois d'octobre, ce qui force près de 200 personnes à chercher des solutions de rechange.

Pendant des années, l'église First United Church offrait aux itinérants de garder leurs effets personnels en toute sécurité dans des bacs en plastique.

Erich, qui a refusé de donner son nom de famille, aux prises avec la pauvreté et l'itinérance, utilisait ce service depuis des années. Il doit maintenant trouver un moyen pour dénicher un endroit où ranger ses vêtements et ses papiers médicaux. Je ressens un malaise parce que je ne sais pas quoi faire, dit-il.

Je dois, dans les faits, me départir de tous mes biens, parce que si je les laisse ailleurs, ils seront volés.

Erich, résident du Downtown Eastside
Un entrepôt de bacs en plastique.

Le service, qui était utilisé par environ 200 personnes, a officiellement été annulé en octobre.

Photo : Fournie par First United Church

Financement, inondations, rats

L'annulation du programme a été une décision difficile à prendre, assure la directrice générale de l'église First United Church, Carmen Lansdowne. Or, il était devenu compliqué à gérer. Trouver du personnel et des fonds était un défi croissant. L'entrepôt se situant dans le sous-sol de l'église, des problèmes d'inondations et la présence de rats se sont ajoutés aux difficultés.

La Ville de Vancouver reconnaît le besoin d'options d'entreposage et envisage de poursuivre le programme, mais n'a pas précisé de quelle façon. Des discussions pour établir un nouveau programme sont en cours.

Avec les informations de Jon Hernandez

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Pauvreté