•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des magasins font payer jusqu'à 25 $ pour voir le père Noël dans le Grand Toronto

Une fillette pleure en se faisant prendre en photo sur les genoux du père Noël.

Une fillette ne semble pas aimer être assise sur les genoux du père Noël (archives).

Photo : Associated Press / Butch Comegys

Michel Bolduc

Il n'est plus possible de prendre gratuitement une photo de votre enfant sur les genoux du père Noël dans bien des grands centres commerciaux de la région de Toronto.

Au centre commercial Sherway Gardens, par exemple, les parents doivent réserver une plage horaire et payer 22 $, taxes en sus, pour un total de 25 $ par enfant, afin de rencontrer le père Noël.

C'est 2 $ de plus que l'an dernier et une augmentation de 50 % comparativement au tarif en vigueur en 2015.

La société propriétaire du centre commercial, Cadillac Fairview, rétorque que durant la séance de 30 minutes, le père Noël lit une histoire aux enfants, qui reçoivent par ailleurs un livre. Les parents obtiennent également des photos téléchargeables de leur enfant avec le père Noël.

Nous avons réduit le nombre de participants par session pour permettre une plus longue interaction entre les invités et le père Noël, d'où l'augmentation du coût.

Anna Ng, porte-parole de Cadillac Fairview

Chaque séance compte jusqu'à 16 enfants.

Au Centre Eaton de Toronto, qui appartient aussi à Cadillac Fairview, une séance avec le père Noël dure 20 minutes et coûte 15 $ (taxes en sus), comparativement à 10 $ en 2015.

Le centre commercial offre aussi aux parents qui veulent simplement une photo (pas d'histoire ni de livre) et qui sont prêts à la prendre eux-mêmes, de réserver gratuitement une plage horaire avec le père Noël. Sherway Gardens n'offre pas une telle option gratuite.

Dans d'autres centres commerciaux du Grand Toronto comme Square One et Yorkdale, les parents doivent utiliser les services du photographe officiel, dont les photos coûtent au moins 20 $, taxes en sus.

Il est possible de voir le père Noël gratuitement [à Yorkdale et Square One], mais si un photographe professionnel est en poste, nous demandons aux clients d'utiliser ses services, explique la porte-parole Adrienne Simic.

Le centre commercial Vaughan Mills, au nord de Toronto, indique que les recettes de la vente de photos avec le père Noël vont à une oeuvre de charité.

Le centre commercial Vaughan Mills, au nord de Toronto, indique que les recettes de la vente de photos avec le père Noël vont à une oeuvre de charité.

Photo : Site de Vaughan Mills

À Vaughan Mills, au nord de Toronto, les recettes de la vente des photos avec le père Noël sont versées à la fondation de l'hôpital pour enfants de Toronto (SickKids), fait valoir le site web du centre commercial.

Les parents peuvent eux-mêmes prendre des photos avec leurs téléphones sans pour autant acheter les photos dont les profits sont versés à la fondation SickKids, précise la porte-parole du gestionnaire Ivanhoé Cambridge, Katherine Roux Groleau.

Réactions partagées des parents

Extérieur de la cabane du père Noël au Centre Eaton de Toronto.

La cabane du père Noël au Centre Eaton de Toronto

Photo : Radio-Canada / Michel Bolduc

La mère de famille de Toronto Christina Collett a amené ses enfants voir le père Noël au Centre Eaton encore cette année, mais elle a opté pour une séance gratuite cette fois-ci.

J'ai trois enfants, alors ça devient beaucoup [d'argent] vite.

Christina Collett, mère de famille

Mme Collett explique que c'est la chance d'aller avec ses enfants dans la cabane du père Noël et de prendre une photo avec lui qui l'intéresse avant tout, pas la lecture d'une histoire.

Le nouveau papa Mitch Boughs n'est pas prêt à payer lui non plus. C'est trop cher et il y a plein d'autres choses que l'on peut faire qui sont gratuites, dit-il.

En revanche, Kate et Chris Haussauer, un couple de touristes britanniques en visite à Toronto, affirment que ça valait la peine de payer 15 $ pour rencontrer le père Noël au Centre Eaton.

On n'a pas eu à faire la file, ce qui vaut son pesant d'or avec un jeune enfant. On a eu une histoire avec le père Noël et un petit livre.

Kate et Chris Haussauer, parents

Pas au Québec... pour l'instant

Le professeur en marketing à HEC Montréal Jean-Luc Geha souligne que la pratique de faire payer les parents pour une photo de leur enfant avec le père Noël au centre commercial ne fait pas partie de la « culture » et des « habitudes » au Québec, notamment.

Ce n’est pas dans les habitudes. Mais cela pourrait débuter éventuellement au Québec et ensuite faire boule de neige si les clients acceptent de payer.

Jean-Luc Geha, professeur à HEC Montréal

Une fois que le principe de payer est introduit et accepté, il devient facile ensuite d’augmenter les tarifs, ajoute-t-il.

M. Geha souligne que pour bien des parents, l'option de pouvoir réserver une place pour son enfant à une heure prédéterminée plutôt que d'avoir à attendre en file peut en justifier le coût.

Est-ce exagéré, toutefois, de la part des centres commerciaux de demander jusqu'à 25 $? La définition de "exagéré" varie d’une personne à l’autre, dit le professeur en marketing. Un commerçant va pouvoir augmenter les prix en tenant compte de 1. ce que font ses compétiteurs, 2. jusqu’à combien le consommateur est prêt à payer et 3. s’il peut justifier la valeur ajoutée (réelle ou non).

Sur le site web du centre commercial Laurier Québec, par exemple, on informe les parents que leur enfant recevra un cadeau s'il ou elle visite le Royaume du père Noël. Cette approche diffère de celle de Vaughan Mills, en Ontario, un centre commercial qui appartient lui aussi à Ivanhoé Cambridge, mais qui met plutôt en valeur sur son site Internet les différents forfaits photo offerts.

Il s’agit d’une tradition importante pour Laurier Québec, explique la porte-parole Katherine Roux Groleau. Nous désirons que nos clients vivent des moments magiques avec nous et le père Noël fait partie de ces moments. Nous faisons plusieurs événements tout au cours de l’année qui sont également gratuits.

Quant aux files d'attente, Mme Roux Groleau affirme qu'elles sont « rarement longues », ce pourquoi Laurier Québec n'offre pas aux parents l'option de réserver une plage horaire, contrairement à plusieurs centres commerciaux du Grand Toronto.

Combien coûte une photo avec le père Noël?

  • Centre Eaton, Toronto : les parents peuvent réserver une plage horaire gratuitement s'ils prennent leur propre photo ou payer 15 $ (taxes en sus) pour une séance durant laquelle le père Noël lit une histoire aux enfants
  • Sherway Gardens, Toronto : les parents doivent réserver une place pour une séance avec le père Noël au coût de 22 $ (taxes en sus)
  • Yorkdale, Toronto : les enfants peuvent s'asseoir sur les genoux du père Noël gratuitement, mais leurs parents doivent utiliser les services du photographe officiel s'ils veulent une photo (forfaits à partir de 20 $, taxes en sus)
  • Vaughan Mills, Vaughan : les parents peuvent prendre leur propre photo gratuitement ou acheter un forfait photo (forfaits à partir de 15 $, taxes en sus)
  • Square One, Mississauga : les enfants peuvent s'asseoir sur les genoux du père Noël gratuitement, mais leurs parents doivent utiliser les services du photographe officiel s'ils veulent une photo (forfaits à partir de 20 $, taxes en sus)
  • New Sudbury Centre, Sudbury : les parents peuvent prendre leur propre photo gratuitement; des forfaits photos sont aussi offerts
  • Devonshire Mall, Windsor : les parents peuvent prendre leur propre photo gratuitement, mais sont invités à se limiter à une photo, si c'est le cas. Des forfaits photo sont aussi offerts à partir de 20 $, taxes en sus

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Enfance