•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Entente de principe pour les travailleurs de l'hôtel Georgia

Façade de l'hôtel Rosewood Georgia.

Les employés de l'hôtel Rosewood Georgia de Vancouver étaient en grève depuis la fin du mois de septembre.

Photo : Maggie MacPherson

Radio-Canada

L'hôtel de luxe Rosewood Georgia de Vancouver et ses travailleurs en grève ont conclu un accord de principe dimanche.

Selon l'employeur, les négociations « ont abouti après une séance continue de négociations de 29 heures vendredi et samedi ».

« Les deux parties ont collaboré à l’élaboration d’une nouvelle entente qui permettra aux employés de retourner au travail et de continuer à travailler [avec l'établissement] pour offrir aux invités une expérience unique à Rosewood », a déclaré l'employeur dans un communiqué.

Les 200 travailleurs de l’établissement de luxe, préposés aux chambres et préposés à la réception, notamment, étaient en grève depuis le 19 septembre dernier.

Les négociations entamées depuis plus d'un an achoppaient sur les questions liées à la sécurité, à la charge de travail et à la sécurité d’emploi.

La direction de l'hôtel dit avoir mis en oeuvre un programme de sécurité au travail « de premier plan » afin de prévenir la discrimination et le harcèlement, notamment avec l'installation de boutons de panique pour la plupart des employés.

Les travailleurs de l'hôtel Rosewood Georgia avaient déclenché la grève aux côtés des syndiqués des hôtels Hyatt Regency, Westin Bayshore et Pinnacle Harbourfront. Ces derniers ont pour leur part voté en faveur d'une entente de principe à la mi-octobre.

Les travailleurs de l'hôtel Rosewood Georgia se prononceront sur l'entente de principe lundi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Emploi