•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des centaines de personnes en appui au Festival acadien de Caraquet

Le Tintamarre au Festival acadien de Caraquet.

Photo : Gouvernement du Nouveau-Brunswick

Radio-Canada

Pour assurer sa survie, le Festival acadien de Caraquet a tenu dimanche son tout premier spectacle-bénéfice. Plusieurs artistes et personnalités de la communauté ont uni leur voix pour cette activité de financement qui portait le thème « Une chanson pour le Festival ».

L’événement créé en 1963 est en proie à des difficultés financières. En 2018, le Festival acadien accusait un déficit de 153 000 $.

L’été dernier, le Festival avait demandé au conseil municipal de Caraquet une augmentation de 75 000 $ de sa marge de crédit.

En octobre, on apprenait que le Festival avait aboli le poste de sa directrice générale, faute de financement, puis que le président du Festival avait remis sa démission.

Paul Marcel Albert dans un amphithéatre plein de spectateurs.

Paul Marcel Albert le 17 novembre 2019.

Photo : Radio-Canada

C'est sûr qu'on est en eaux troubles, mais on est vraiment convaincu qu'on peut passer au travers, juge Paul Marcel Albert, le nouveau président du Festival acadien de Caraquet.

Dernièrement, sur les médias sociaux, il y a eu comme un déferlement d'amour envers le festival. Tous les commentaires étaient super positifs et les gens veulent contribuer, soutient M. Albert.

Photo d'une foule dans un amphithéâtre et d'instruments sur une scène avant l'arrivée des musiciens.

Environ un millier de personnes ont assisté au spectacle-bénéfice pour le Festival acadien de Caraquet le 17 novembre 2019.

Photo : Radio-Canada / Francis Pilon

Des artistes qui ont répondu à l’appel, comme Serge Brideau, affirment que leur carrière aurait souffert de l’absence d’un tel événement et qu’on doit en assurer la pérennité. 

C'est ici que le mot c’est passé qu'on existait, dit le musicien des Hôtesses d’Hilaire. C'est des belles vitrines pour nous autres. Sinon, on n’existerait pas.

Les organisateurs du spectacle-bénéfice de dimanche après-midi au Carrefour de la mer parlaient d'un succès pour leur événement. Près d’un millier de personnes se sont déplacées, et les billets pour le spectacle-bénéfice se vendaient 20 $ chacun.

D’après le reportage de Francis Pilon

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Fêtes et réceptions