•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Budget d'immobilisations : pas d'argent pour le projet d'aréna à Surrey

Des jeunes enfants patinent avec des chaises sur une patinoire.

Des parents estiment que la patinoire de Cloverdale doit être remplacée.

Photo : Jon Hernandez

Radio-Canada

Le projet de 44 millions de dollars de nouvel aréna à Surrey, qui devait voir le jour dans le quartier Cloverdale, n'apparaît pas dans le dernier budget d'immobilisations de la ville, déplorent des familles.

En 2017, la Ville a approuvé des plans pour un nouveau complexe de glace afin de remplacer la patinoire de Cloverdale, qui compte une seule glace dans un bâtiment vieillissant.

Or, le nouveau plan quinquennal d'immobilisations de Surrey prévoit plutôt 10 millions de dollars pour la modernisation de la patinoire actuelle, en 2024.

Des budgets consécutifs ont mis le projet de nouvel aréna en veilleuse, le maire Doug McCallum et les conseillers cherchant à réduire la dette municipale et à payer les services de police de Surrey.

Des familles de la communauté dont les enfants jouent au hockey sont déçues. James Kim, qui a deux enfants inscrits au hockey mineur, souligne que les enfants doivent souvent se lever très tôt ou se coucher tard pour avoir du temps de glace.

« Il n’y a pas beaucoup de temps de glace disponible, et Surrey est une grande municipalité, il y a beaucoup d’équipes. »

Des membres de la communauté réclament depuis plus de cinq ans une nouvelle patinoire. Ils affirment que les neuf glaces que gère la municipalité dans ses cinq arénas ne suffisent pas à la demande dans la ville de plus de 500 000 habitants.

Le président de l'Association communautaire de Cloverdale, Mike Bola, souligne de plus que l'argent prévu ne sera pas suffisant pour moderniser la patinoire actuelle.

« Une glace coûte en fait 15 millions de dollars, dit-il, et il y a le coût des rénovations, de la démolition des murs. »

La Ville tiendra une séance publique le 2 décembre concernant son dernier plan financier. Les commentaires écrits peuvent être soumis à la Ville jusqu’au 28 novembre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Politique municipale