•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Lasarrois se mobilisent à la suite de l'incendie au Pavillon Victor-Cormier

Les traces de l'incendie qui a touché l’école primaire Victor-Cormier de La Sarre.

Les traces de l'incendie qui a touché l’école primaire Victor-Cormier de La Sarre.

Photo : Radio-Canada / Jean-Marc Belzile

Jean-Marc Belzile

La communauté lasarroise se mobilise pour aider les enfants et enseignants touchés par le feu ayant détruit une bonne partie du Pavillon Victor-Cormier de l'école l'Envol vendredi.

Les élèves du Pavillon Victor-Cormier seront finalement transférés à l'autre école primaire, soit le Pavillon l'Académie de l'Assomption, a laissé entendre la directrice générale de la commission scolaire du Lac-Abitibi, Isabelle Godbout.

Il faudra toutefois que de travaux et un réaménagement soient faits avant de pouvoir les accueillir.

Pendant ce temps, la communauté se mobilise. Une page Facebook intitulée « Soutenons Victor Cormier » a été créée.

Des dizaines de personnes souhaitent amasser de l'argent pour acheter du matériel scolaire aux enfants.

Des gens d'affaires ont aussi installé des boîtes pour amasser des fonds dans leurs commerces.

La co-propriétaire du commerce Bureau Concept de La Sarre, Stéphanie Dion, promet aussi d'aider les parents afin d'éviter qu'ils paient à nouveau du matériel scolaire.

Notre but c'est d'aller solliciter l'aide de tous nos fournisseurs pour offrir les fournitures scolaires de remplacement pour tous les élèves qui ont été touchés par l'incendie à Victor-Cormier, dit-elle.

Des parents ont même offert de garder certains enfants le temps qu'une nouvelle école soit trouvée. C'est le cas de l'ancienne députée fédérale Christine Moore.

Même si les élèves sont relocalisés, ça ne se passerait pas avant 1 ou 2 semaines le temps qu'on sache quoi faire et de bien préparer les choses. Les parents qui sont pas là dans la journée et qui doivent travailler ils seront bien embêtés, alors c'est pour ça que j'ai écrit ce message et que s'il y en a qui ont des besoins, je peux me débrouiller, promet Christine Moore.

L’enseignante Josiane Fortier a, quant à elle, décidé de lancer une campagne de financement participatif GoFundMe afin de remettre l'argent aux enseignantes du Pavillon Victor-Cormier.

Je me dis qu'on a des milliers de dollars qui sont investis dans nos classes et la plupart d'entre nous ne sont pas assurés pour ça, dit-elle. Les budgets de classe sont assez minimes et au fil des années, on finit par payer beaucoup de notre poche. Je sais que cet argent, ils ne la reverront pas et ce n’est pas avec un budget de classe qu'on peut revamper une classe à notre goût et pour que les élèves se sentent bien.

La cause de l'incendie est toujours inconnue. La Sûreté du Québec traite maintenant ce dossier comme étant un incendie d'origine suspect.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Engagement communautaire