•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’actualité qui a marqué le week-end

Radio-Canada

Les gilets jaunes prennent les rues d'assaut pour le premier anniversaire de leur mouvement, les policiers de Hong Kong menacent de recourir aux « vraies balles » contre les manifestants et les membres de Québec solidaire mettent l'indépendance à l'ordre du jour de leur congrès. Voici le résumé de l'actualité qui a marqué le week-end.


Les gilets jaunes fêtent le premier anniversaire de leur contestation

Une femme brandit un ballon en forme de coeur sur lequel il est écrit: « 1 an on lâche rien ».

Des manifestants se sont réunis à Paris pour marquer le premier anniversaire du mouvement de contestation qui a débuté à l'automne 2018.

Photo : Getty Images / Kiran Ridley

Un an jour pour jour après la manifestation qui a rallié 300 000 personnes à travers la France, ils étaient 28 000 personnes à vouloir marquer samedi le premier anniversaire de la contestation des gilets jaunes. Depuis ses débuts, le mouvement a ébranlé la présidence d'Emmanuel Macron.

Ce week-end, un peu plus de 140 personnes ont été interpellées à Paris après des affrontements violents entre manifestants et policiers sur la place d'Italie, dans le sud de la capitale française. Des manifestations ont aussi eu lieu à Lyon, Nantes et Montpellier.


Venise toujours partiellement sous l'eau

Un homme transporte deux valises dans ses bras en marchant dans une rue inondée de Venise.

Un touriste sort de l'hôtel Rialto à Venise dans une rue inondée par la marée haute.

Photo : Getty Images / Filippo Monteforte

Victime de marées hautes – ou « acqua alta » – depuis une semaine, la ville de Venise a été sous le coup de nouveaux avertissements au cours de la fin de semaine. La journée de dimanche aura été moins dommageable que prévu, avec une marée de 1,50 m, loin derrière le pic de 1,87 m de mardi.

Les villes de Florence et de Pise ont aussi été placées en état d'alerte alors qu'une aide financière de l'Union européenne a été offerte pour la cité des Doges. Une levée de fonds a aussi été lancée par le maire de Venise, Luigi Brugnaro.


Québec solidaire place l'indépendance au cœur de son congrès

Gabriel Nadeau-Dubois, accompagné de Manon Massé, prononce un discours.

Gabriel Nadeau-Dubois et Manon Massé prononcent le discours de clôture du congrès de Longueuil.

Photo : Radio-Canada

En plus de reconduire dans leur poste de co-porte-parole Manon Massé et Gabriel Nadeau-Dubois, les membres de Québec solidaire se sont prononcés au cours de la fin de semaine sur une série de résolutions afin de définir la démarche souverainiste du parti, lors de leur congrès à Longueuil.

Au nombre des propositions adoptées par les membres du parti, on retrouve des gestes de rupture avec Ottawa, l'abolition du poste de lieutenant-gouverneur et du serment d'allégeance à la reine, et la création d'une armée québécoise.


Flambée de violences à Hong Kong

Des manifestants lors d’affrontements avec la police à Hong Kong

Des manifestants antigouvernementaux lors d’affrontements avec la police près de l'Université polytechnique de Hong Kong.

Photo : Reuters / Adnan Abidi

Les affrontements entre policiers et manifestants antigouvernementaux ont atteint un nouveau sommet de violence en fin de semaine. Les forces de l'ordre ont menacé dimanche de recourir à de « vraies balles » après que des agents eurent reçu des flèches tirées par des archers à l'Université polytechnique de Hong Kong.

Des militaires chinois sont pour leur part sortis samedi dans les rues de la mégalopole semi-autonome lors d'une opération de nettoyage jugée comme une provocation par des manifestants.

La crainte d'une intervention militaire de Pékin à Hong Kong plane de plus en plus alors que le premier ministre chinois Xi Jinping a déclaré cette semaine que la contestation menaçait le principe un pays, deux systèmes qui a présidé à la rétrocession.


Le prince Andrew se défend dans l'affaire Jeffrey Epstein

Le prince Andrew lors d'une visite diplomatique.

Le prince Andrew est mêlé à l'affaire Jeffrey Epstein de par son lien d'amitié avec l'homme d'affaires pédophile. Une femme allègue également avoir été agressée sexuellement par le prince alors qu'elle avait 17 ans.

Photo : Getty Images / Lillian Suwanrumpha

Troisième enfant de la reine Élisabeth II, le prince Andrew a accordé samedi une rare entrevue à la BBC Two dans laquelle il a déclaré ne pas connaître la femme qui allègue avoir été agressée sexuellement par lui. Le prince Andrew est plongé au cœur de l'affaire Jeffrey Epstein, homme d'affaires new-yorkais chez qui aurait eu lieu l'agression dont se dit victime Virginia Giuffre lorsqu'elle avait 17 ans.

L'entrevue a suscité nombre de réactions dans les médias britanniques, certains ridiculisant l'alibi présenté par le prince.

Jeffrey Epstein a été retrouvé mort dans sa cellule alors qu'il était en attente de son procès pour exploitation sexuelle de mineures. Le prince Andrew a reconnu avoir entretenu une amitié par « honneur » avec M. Epstein malgré les soupçons qui pesaient sur l'homme d'affaires.


Bonne semaine!

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Société