•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De jeunes boxeurs de l'Est prennent la mesure de leur talent à Rivière-du-Loup

Deux jeunes boxeurs s'affrontent dans l'arène.

Pour certains boxeurs, il s'agissait d'une première expérience.

Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

Radio-Canada

Près de 400 personnes ont assisté à un gala de boxe amateur samedi soir, à Rivière-du-Loup. Parmi les 20 boxeurs, plusieurs provenaient de l'Est-du-Québec.

Anthony Caron, membre de l'École de boxe olympique de Rivière-du-Loup, en était à son premier combat officiel.

Après une lutte chaudement disputée à un adversaire de la Gaspésie, il est sorti victorieux, et tout sourire.

C'était mon premier combat, en plus devant ma famille, a-t-il commenté. J'étais vraiment stressé et j'avais peur. Mais quand ils m'ont dit que j'avais gagné, j'étais tellement content!

La foule regarde le combat.

Environ 400 personnes se sont déplacées pour voir les combats.

Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

L’événement était organisé par l'École de boxe olympique de Rivière-du-Loup.

Même si plusieurs clubs de boxe ont pignon sur rue dans l'Est-du-Québec, les événements de ce genre ne sont pas légion.

Âgés de 8 à 16 ans, plusieurs participants en étaient à leur première expérience du genre.

Marc-Antoine Bouchard du Club de boxe du Grand Gaspé, se souviendra longtemps de son passage à Rivière-du-Loup.

Je m'attendais à moins d'applaudissements et à moins d'ambiance parce que je n’étais pas chez nous, mais c'était vraiment spécial, a-t-il confié.

Deux boxeuses s'affrontent dans l'arène.

Un combat entre deux athlètes féminines

Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

Pour l'entraîneur à l'École de boxe olympique de Rivière-du-Loup et organisateur de l'événement, Mathieu Lavoie Dion, la soirée aura permis de démontrer le talent des boxeurs de la région.

Selon lui, tous les boxeurs qui ont participé à cette soirée ont pu acquérir une expérience inestimable.

Souvent, ils ont fait de 4 à 6 heures de route et ils se font huer parce qu'ils ne sont pas chez eux. Ici, ils se font encourager et acclamer donc ils sont tellement heureux de boxer même s'ils savent qu'ils affrontent des toughs.

Mathieu Lavoie Dion, entraîneur à l'École de boxe olympique de Rivière-du-Loup

Mathieu Lavoie Dion espère que l'expérience vécue par les jeunes athlètes servira de motivation pour les autres membres du club. Il souhaite organiser d'autres événements du genre dans les prochaines années.

Devant l'engouement des athlètes et des partisans, l’événement pourrait bien être de retour l'an prochain.

D’après le reportage de Patrick Bergeron

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Boxe