•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un début de saison historique pour le ski en Ontario

Les skieurs ont pu profiter de conditions optimales samedi sur les pistes sous le soleil..

Les skieurs ont pu profiter de conditions optimales samedi sur les pistes.

Photo : Radio-Canada / Camille Feireisen

Radio-Canada

Les résidents du sud de l’Ontario ont eu droit lundi à leur première véritable bordée de neige cette semaine avec des températures plus froides que la normale de saison, si bien que des stations de ski près de Toronto ont pu ouvrir les pistes exceptionnellement tôt.

Ça fait 20 ans que je viens skier ici et c’est la première fois que c’est [ouvert] aussi tôt, se réjouit Robert Retzlaff. Des fois, même en décembre, on ne sait pas si ça va ouvrir.

La station de ski Blue Mountain, située à 160 kilomètres au nord de Toronto, a ouvert ses pistes vendredi, ce qui constitue un record depuis les trente dernières années, selon la directrice marketing de Blue Mountains, Marie-Eve Dolan.

Pour nous l’ouverture en novembre c’est un peu exceptionnel. On peut en rapporter quatre dans les dix dernières années, rapporte-t-elle. Une ouverture typique c’est environ à la mi-décembre.

Une femme avec un bonnet dans une station de ski.

Marie-Eve Dolan est la directrice marketing de Blue Mountains.

Photo : Radio-Canada

Marie-Eve Dolan explique que les conditions étaient parfaites pour ouvrir aussi tôt.

Ça prend des conditions optimales. On a été choyé par mère Nature avec des températures froides au mois de novembre pour permettre à nos équipes d’opération de mettre la neige artificielle, donc c’est certain que c’est une recette magique entre nos équipes et mères Nature qui nous a permis d’ouvrir trois pistes, dit-elle.

Des skieurs attendent avant de prendre un télésiège.

Les skieurs sont venus profiter des pistes sous le soleil à la station de ski Blue Mountain samedi.

Photo : Radio-Canada / Camille Feireisen

L’annonce de l’ouverture de la station en a surpris plus d’un.

J’ai été choqué quand mes amis m’ont annoncé que c’était déjà ouvert, on s’est donc précipité pour venir ici, raconte Natom Woldemichael, qui s'attendait à ce que les pistes ouvrent en décembre.

On est tellement excité! C'est parfait, on a des conditions absolument parfaites. Vous ne pouvez pas demander mieux que ça.

Natom Woldemichael, skieur
Des pistes de ski sous les canons à neige.

« On a été choyé par mère Nature avec des températures froides au mois de novembre pour permettre à nos équipes d’opération de mettre la neige artificielle », a expliqué Marie-Eve Dolan.

Photo : Radio-Canada

Même son de cloche à la station Horseshoe Valley, à Barrie, située à une centaine de kilomètres au nord de Toronto, qui a ouvert cette semaine.

La dernière fois qu’on avait ouvert si tôt, c’était en 1995, rapporte Jonathan Reid, vice-président du centre de ski pour Skyline Investments, qui est propriétaire de la station.

Le jeune Charlie Beatty en profite pour s’entraîner un peu plus tôt avant ses compétitions.

J’ai plusieurs compétitions qui s’en viennent à la fin du mois de novembre, alors ça me donne un peu de temps supplémentaire sur la neige avant de partir, explique-t-il.

Il faudra que les températures restent froides pour que les équipes puissent continuer à produire suffisamment de neige artificielle au cours des prochaines semaines.

Mais les amateurs de plein air se disent plutôt sereins. Je suis convaincu que je vais être ici la semaine prochaine, estime Robert Retzlaff.

Avec les informations de Camille Feireisen

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Ski et surf des neiges