•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux policiers de Laval se blessent dans une embardée

La voiture du service de police de Laval a embouti un autre véhicule.

La voiture du Service de police de Laval a embouti un autre véhicule.

Photo : Radio-Canada / Conrad Fournier

La Presse canadienne

Deux policiers de Laval ont été blessés samedi matin à la suite d'une embardée pendant qu'ils poursuivaient un suspect.

Le conducteur de l'auto-patrouille a perdu le contrôle de son véhicule qui a heurté quatre véhicules stationnés dans un quartier résidentiel.

L'accident est survenu vers 5 h sur le boulevard Laval, à un peu plus d'un kilomètre du cégep Montmorency.

Les deux policiers répondaient à un appel pour violence conjugale, près de l'intersection du boulevard Laval et de la rue Jolivet, lorsqu'ils ont croisé le véhicule du suspect et fait demi-tour pour tenter de l'intercepter. C'est à ce moment que l'agent a perdu la maîtrise de son véhicule.

Cet agent se plaignait de douleurs à l'épaule. Il a rapidement obtenu son congé de l'hôpital. Sa collègue a subi quelques coupures au visage. Elle demeurait sous observation à l'hôpital puisque c'est de son côté que l'impact principal de l'accident a été ressenti.

Personne d'autre n'a été blessé et le suspect n'a pas été arrêté.

Une porte-parole du Service de police de Laval (SPL), Évelyne Boudreau, assure qu'il ne s'agit pas ici d'une poursuite policière puisque les policiers n'ont même pas eu le temps de suivre le véhicule du suspect avec les gyrophares allumés pour lui indiquer qu'ils voulaient l'intercepter.

Une enquête sera nécessaire pour déterminer si la vitesse était en cause, mais Mme Boudreau précise que tout indique qu'il y avait de la glace noire sur la chaussée à ce moment-là.

Les enquêteurs ont quitté la scène de l'accident vers 15 h 30. On ignore leur conclusion pour l'instant. Des enquêteurs du SPL ont rencontré la présumée victime de l'appel initial au 911 pour violence conjugale.

Le suspect dans cette affaire est connu des policiers, mais aucune infraction criminelle n'a été constatée. Il n'y aura donc pas d'arrestation.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Grand Montréal

Accident de la route