•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Finale de l’Ouest : Riders et Bombers prêts à en découdre

Photo divisée en deux, avec Collaros d'un côté, et Fajardo de l'autre.

Dimanche, Zach Collaros (à gauche) tentera d'éliminer son ancienne équipe et le quart-arrière qui a pris sa place en début de saison, Cody Fajardo.

Photo : La Presse canadienne

Charles Lalande

Après une semaine de préparation, les Roughriders de la Saskatchewan et les Blue Bombers de Winnipeg croiseront le fer sur la pelouse du stade Mosaic de Regina dimanche après-midi. L’équipe qui l’emportera obtiendra son billet pour la Coupe Grey tandis que le club perdant verra sa saison se terminer ainsi.

Malgré l’importance du match, les deux clubs ont préféré ne pas déroger de leur routine.

Nous avons remporté 13 matchs cette saison avec la même préparation. Nous n’avons rien fait d’extraordinaire, dit Alexandre Gagné, centre-arrière des Roughriders, utilisé essentiellement au sein des unités spéciales.

L’ancien du Vert et Or de l’Université de Sherbrooke et ses coéquipiers qui étaient également à ses côtés la saison dernière ne veulent à tout prix pas revivre le scénario de 2018, où les Blue Bombers avaient mis fin à la saison des Roughriders sur leur propre terrain.

C’est certain que c’est une motivation supplémentaire. Nous ne voulons pas vivre encore une fois cette douleur devant nos partisans. Nous voulons absolument gagner cette partie-là.

Alexandre Gagné
Alexandre Gagné en entrevue dans le corridor menant au vestiaire des Roughriders.

Alexandre Gagné reconnaît l'importance du match, mais préfère le voir « comme un autre ».

Photo : Radio-Canada

Les Winnipégois voudront quant à eux leur infliger cette même douleur pour un deuxième automne consécutif. Et l’ancien quart-arrière des Riders, Zach Collaros, est l’un de ceux qui pourraient hanter ses anciens coéquipiers.

Nouvellement aux commandes des Blue Bombers après avoir été indisposé avec deux blessures à la tête en moins d’un an, l’Américain de 31 ans a surpris bien des gens en faisant un retour au jeu dans les Prairies alors que plusieurs croyaient que le football était terminé pour lui.

Honnêtement, ce ne fut pas une saison facile, dit celui qui a été échangé deux fois. Mais les cinq dernières semaines ont été incroyables. J’essaie de vivre le moment présent, mais je dois avouer que je ne pensais jamais être de retour à Regina pour disputer un match éliminatoire.

Zach Collaros en uniforme sur le terrain avec le ballon à la main.

Le quart-arrière des Blue Bombers Zach Collaros lors du match contre les Stampeders de Calgary.

Photo : La Presse canadienne / John Woods

Cinq quarts-arrières en action?

Blessures et polyvalence obligent, il se pourrait bien que les deux formations alignent un total de cinq quarts-arrières. Une situation plutôt inusitée, avoue Alexandre Gagné, qui dit ne jamais avoir vu cela dans tout son parcours de footballeur.

Affaibli depuis deux semaines par une blessure à un muscle oblique, le pivot du Vert et Blanc, Cody Fajardo, sera aux commandes de l’attaque des siens, a confirmé son entraîneur-chef Craig Dickenson samedi. L’évolution de l’état de santé du joueur par excellence de l’équipe en 2019 a tenu les Saskatchewanais en haleine toute la semaine.

Plus tôt cette semaine, Craig Dickenson a soulevé la possibilité que les substituts Isaac Harker et Bryan Bennett voient eux aussi de l’action.

Isaac Harker s'apprête à décocher une passe lors d'un match préparatoire contre Winnipeg.

Le jeune pivot Isaac Harker a remporté son premier départ dans la LCF le 2 novembre dernier à Regina (archives).

Photo : La Presse canadienne / Mark Taylor

Du côté des Blue Bombers, il est fort possible que le tandem Zach Collaros et Chris Streveler soit une fois de plus utilisé. Cette combinaison fut payante dimanche dernier à Calgary alors que le premier se chargeait du jeu aérien tandis que le second complétait avec le jeu au sol.

Au cours du dernier mois, Chris Streveler a lui aussi été incommodé par une blessure, mais il assure qu’il sera à son poste et qu’il va appliquer le même conseil que son entraîneur-chef Mike O’Shea lui a donné la semaine dernière : La semaine dernière, Mike O’Shea m’a dit de simplement donner tout ce que j’avais à offrir, et c’est ce que j’ai fait.

Il lance le ballon.

Le quart-arrière des Blue Bombers Chris Streveler

Photo : La Presse canadienne / John Woods

Un stade comble à prévoir

Vendredi après-midi, l’organisation des Roughriders a informé les médias qu’il ne restait que 1000 billets disponibles dans ce stade comptant 33 350 sièges. Un stade comble est donc à prévoir pour le botté d'envoi, dimanche à 15 h 30 HNC.

S’ils veulent l’emporter, les Blue Bombers de Winnipeg devront réduire au silence la fameuse Rider Nation, cette marée verte qui risque de s'époumoner quand l’attaque winnipégoise est sur le terrain.

La foule nous aide à garder le tempo tout au long de la partie. Nous, les joueurs, pouvons nous nourrir de tout ce bruit. C’est vraiment un 13e homme qui sera avec nous pour nous aider, reconnaît Alexandre Gagné, qui en sera à une première participation à la finale de l’Ouest à sa troisième saison chez les professionnels.

L’ancien du Vert et Blanc, Zach Collaros, avoue qu’il est préférable de jouer à Regina au sein de l’équipe locale, mais il connaît un truc infaillible pour taire les partisans des Roughriders : Marquer des touchés, tout simplement, répond-il avec un large sourire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Football