•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un spectacle bénéfice au profit du projet Le Local de Rouyn-Noranda

Annie l'Espérance dans le local qui sert au projet de l'Office municipal d'habitation de Rouyn-Noranda.

Annie l'Espérance dans le local qui sert au projet de l'Office municipal d'habitation de Rouyn-Noranda.

Photo : Radio-Canada / Boualem Hadjouti

Boualem Hadjouti

Un spectacle-bénéfice au profit du projet Le Local de l'Office municipal d'habitation de Rouyn-Noranda aura lieu samedi soir au Petit Théâtre du Vieux-Noranda.

Deux groupes de musiques seront présents, Les Sentinelles du Nord et Faceless Orphans.

Il s'agit de soutenir le projet, un local situé dans un HLM du quartier Montée du sourire de Rouyn-Noranda qui permet d'offrir des activités à plusieurs enfants.

Avec un financement limité, l'organisme peine à couvrir ses besoins, comme l'achat des collations, le renouvellement des livres et des jouets ou l'agrandissement du local.

D'où la tenue de la soirée musicale, explique Annie l'Espérance éducatrice pour le projet.

Notre rôle c'est d'accueillir des enfants de 2 à 12 ans, on fait des activités diverses, on les amène au parc et à la bibliothèque, c'est aussi un lieu de rassemblement pour les enfants. Un lieu où ils peuvent socialiser, rencontrer d'autres enfants. On offre aussi des activités langagières, des activités psychomotrices, énumère-t-elle.

Une femme tient un enfant dans ses bras

Annie l'Espérance est éducatrice pour le projet Le Local de Rouyn-Noranda.

Photo : Radio-Canada / Boualem Hadjouti

Les enfants n'hésitent pas à prendre part aux activités offertes malgré l'exiguïté des lieux.

J'aime jouer et m'amuser, on se laisse divertir. On a beaucoup d'activités à faire, dit une participante.

Moi j'aime ça être ici parce qu'on peut faire tout plein de choses, jouer dehors, faire de la pâte à modeler, jouer aux petites voitures, ajoute un participant.

Annick Julien-Lacasse est mère de deux enfants qui sont habitués des lieux.

Elle affirme que l'endroit permet aux parents de faire une pause.

Mes enfants à chaque fois qu'ils viennent ici, ils [sont vraiment contents], ils adorent les activités qu'ils font, comme ma fille, elle [se passionne] pour la piscine, ils vont aussi à la bibliothèque ou, peu importe, toutes les activités, c'est vraiment génial, mentionne-t-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Société