•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Attaque à Village-Blanchard : un mandat d'arrestation lancé contre un homme de Bathurst

Ronald Canuel.

Un mandat d’arrestation a été lancé contre Ronald Albert Canuel, 30 ans, de Bathurst.

Photo : Courtoisie - GRC

Radio-Canada

La Gendarmerie Royale du Canada (GRC) à Caraquet au Nouveau-Brunswick a lancé un mandat d'arrestation vendredi contre un homme de Bathurst.

Ronald Canuel est originaire de Bathurst, au Nouveau-Brunswick. Il est recherché après un incident survenu dans une résidence de Village-Blanchard le 5 novembre dernier.

La GRC a confirmé le 14 novembre que deux hommes faisaient face à plusieurs accusations, mais affirme être toujours à la recherche d'un troisième suspect.

Blayne Rose, 25 ans de Bathurst, et Willie Larocque, 32 ans, de Beresford ont comparu en cour provinciale de Tracadie et ont été accusés de plusieurs crimes en lien avec l'incident de Village-Blanchard.

Le 15 novembre, la GRC à Caraquet a confirmé que le troisième suspect dans cette affaire était Ronald Canuel.

Il fait face à divers chefs d'accusation, dont vol qualifié, introduction par effraction, commission d'un acte criminel dans une maison d'habitation, agression armée, voies de fait ayant causé des lésions corporelles et port d'un déguisement avec l'intention de commettre un crime.

Il mesure 1,76 m (5 pieds 8 pouces), a les cheveux blonds, les yeux bleus et arbore plusieurs tatouages. Il conduit habituellement une voiture Mazda 3 de l’année 2013 immatriculée au Nouveau-Brunswick (JUE 952).

La police dit avoir suivi des pistes, sans être capable de le retrouver. On demande à quiconque l'aperçoit de contacter immédiatement les forces de l'ordre et de ne pas s'approcher de lui, car il pourrait être dangereux.

Bien connu des policiers

Ronald Canuel est bien connu des forces policières. En juillet 2015, on lançait un mandat d'arrestation pancanadien contre lui, à la suite d’un braquage à main armée dans une banque de Campbellton.

Il a été arrêté à Prince George, en Colombie-Britannique, quelques semaines plus tard. Il a été accusé de vol à main armée, d'avoir porté un masque pendant qu'il commettait une infraction et de ne pas avoir respecté une interdiction de posséder une arme à feu.

En septembre, la Couronne du Nouveau-Brunswick a laissé tomber les accusations qu'elle avait portées contre lui par manque de preuves.

En 2017, la Cour du Banc de la Reine de Bathurst lui a imposé 18 mois de prison, après qu'il eut avoué au tribunal avoir poignardé un homme dans le quartier Upper Dawson, à Bathurst.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Nouveau-Brunswick

Crimes et délits