•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Tuque veut davantage de véhicules électriques sur son territoire

Une voiture connectée à une borne de recharge à Louiseville.

Un réseau de 43 bornes de recharge publiques est maintenant disponible dans les MRC des Chenaux, Mékinac et Maskinongé ainsi qu'à La Tuque et à Shawinigan.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Ville de La Tuque veut entreprendre un virage électrique. Elle a l'intention de convertir une partie de sa flotte municipale et d'ajouter une borne de recharge électrique sur son territoire.

L'initiative de la Ville s'inscrit dans un mouvement d'envergure provinciale, alors que le nombre de ventes de voitures électriques a augmenté de 70 % au Québec dans la dernière année, selon le dernier rapport de Mobilité électrique Canada.

La Ville veut transformer quatre camions qu'elle possède actuellement. L'idée provient du Salon de l'innovation de Shawinigan. Le maire de La Tuque, Pierre-David Tremblay y a rencontré une entreprise de Varennes qui peut convertir les véhicules à essences déjà existants en véhicules électriques.

La Ville devra débourser 25 000 $ par camion. Pour les particuliers, sans subvention, c'est plutôt 80 000 $ pour une telle conversion de véhicule.

Pour le client, ça permettrait d'avoir des véhicules électriques à faible coût, car la conversion électrique, c'est la façon d'avoir l'électrification à plus faible coût, estime le président de l'entreprise Ecotuned, Andy Ta.

Le maire entend aussi avoir recours à de plus petites voitures en milieu urbain pour diminuer leur empreinte écologique.

Une voiture électrique branchée à une borne de recharge.

Une borne de recharge pour véhicules électriques est disponible chez AddÉnergie, à Shawinigan.

Photo : Radio-Canada

Une borne de recharge pour Parent

La Ville de La Tuque compte déjà quatre bornes de recharge électrique sur son territoire.

Elle désire en installer une cinquième dans le secteur de Parent, à 200 km du centre-ville.

La demande est là. On a du tourisme l'été. On voit que les bornes sont utilisées, on veut augmenter ça, indique le maire, Pierre David-Tremblay.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Transports