•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un marché public de la Matanie en novembre, pour prolonger l’été

Étalage de choux et vendeuse qui voit à ne manquer de rien.

Le chou et les légumes-racines deviennent intéressants en saison froide.

Photo : Radio-Canada / Michaële Perron Langlais

Radio-Canada

Le dernier marché d'automne de la Matanie se déroule jusqu'à 14 h samedi, au Cégep de Matane.

C'est la première fois cette année que le marché poursuit ses activités après la fin de l'été, avec des événements mensuels.

Après un marché peu achalandé en octobre, le succès de ce dernier marché d'automne est encourageant pour la suite des choses, selon le coordonnateur du Marché public de la Matanie, Mathieu Trépanier.

Des clients discutent tranquillement au marché public.

Les adeptes du marché public ont troqué leurs sandales pour des bottes, mais se plaisent à retrouver l'ambiance estivale du marché.

Photo : Radio-Canada / Michaële Perron Langlais

On s’était dit [qu’on le ferait] au moins une fois par mois pour voir la réaction et là on voit que les gens sont au rendez-vous et c’est très le fun, estime-t-il.

Notre but, c’est d’augmenter le nombre de marchés parce qu’il y a quand même une belle réaction des personnes.

Un gros sacs d'oignons

Les clients des marchés publics souhaitent retarder le plus possible le moment où ils devront se résigner à acheter des légumes importés.

Photo : Radio-Canada / Michaële Perron Langlais

C’est merveilleux pour nous d’avoir un marché d’automne, commente Marie-Hélène Côté, copropriétaire des Potagers Mycobio.

On a plein de légumes de conservation à ce temps-ci de l’année et on a quelques fraîcheurs qu’on a réussi à produire en serre, ajoute-t-elle.

Le prochain marché public de la Matanie en sera un de Noël, le 15 décembre, toujours au Cégep de Matane.

Avec les informations de Michaële Perron-Langlais

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Agriculture