•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À sa première année, Craig Dickenson a gagné la confiance des joueurs des Roughriders

Craig Dickenson assis devant un micro. Il porte une cravate verte, la couleur officielle des Roughriders.

Craig Dickenson le jour de son embauche comme entraîneur-chef des Roughriders de la Saskatchewan le 25 janvier 2019 (archives).

Photo : La Presse canadienne / Michael Bell

Radio-Canada

Craig Dickenson a l'impression que ses actions lors du lent début de saison des Roughriders de la Saskatchewan lui a permis de gagner la confiance de ses joueurs, à sa première année en tant qu'entraîneur-chef.

Les Roughriders ont montré un dossier de 1-3 pour amorcer la saison 2019. Ils ont eu leur premier congé lors de la cinquième semaine d'activités et Dickenson n'a pas réduit le temps de repos de ses joueurs afin qu'ils viennent travailler leur art.

« Avant le début de la saison, nous avions dit aux joueurs que nous allions établir le calendrier pour eux, a expliqué Dickenson. Ils allaient profiter des congés qui leur avaient été promis et ils allaient pouvoir planifier leur horaire. Lorsque nous avons respecté notre plan, les joueurs ont réalisé que nous allions être fidèles à nos paroles. »

Les Roughriders ont ensuite gagné six parties de suite, en route vers une fiche de 13-5. Ils ont terminé au premier rang de la section Ouest de la Ligue canadienne de football et ils ont le privilège d'accueillir la finale de l'Ouest, dimanche, contre les Blue Bombers de Winnipeg.

Le gagnant de ce duel obtiendra son laissez-passer pour la finale de la Coupe Grey, le 24 novembre à Calgary.

Dickenson est le finaliste de l'Ouest pour le titre d'entraîneur-chef de l'année dans la Ligue canadienne de football (LCF). Il fera face à l'entraîneur-chef des Tiger-Cats de Hamilton, Orlando Steinhauer. Le gagnant sera annoncé le 21 novembre.

Craig Dickenson a travaillé pendant 24 ans dans le monde du football, majoritairement en tant que coordonnateur des unités spéciales dans la LCF et la NFL, avant d'obtenir son premier emploi d'entraîneur-chef, avec les Roughriders.

Avoir le rôle d'entraîneur-chef des Roughriders vient avec beaucoup de responsabilités, dans un marché de la LCF très demandant. Si Dickenson a semblé stressé, il ne l'a pas montré à ses joueurs.

« Il garde l'ambiance très légère et il laisse les joueurs être eux-mêmes », a déclaré le joueur de ligne offensive Brendon LaBatte. Les joueurs respectent sa vision et ils veulent être à leur mieux pour une personne comme ça. Peu importe qui tu es et d'où tu viens, il est capable de s'identifier à toi. »

Sous la tutelle d'Orlando Steinhauer, les Tiger-Cats ont revendiqué une fiche de 15-3, la meilleure du circuit canadien et un record d'équipe.

Le défi pour eux est maintenant de répéter leurs succès en séries alors que la formation tente de mettre fin à une disette de 20 ans sans conquête de la Coupe Grey.

Les Tiger-Cats commenceront leur parcours dimanche, en accueillant les Eskimos d'Edmonton lors de la finale de l'Est.

L'équipe ontarienne est largement favorite, notamment parce qu'elle a montré un dossier parfait de 9-0 à domicile cette saison et qu'elle a balayé la série de saison contre les Eskimos.

La troupe d'Edmonton (8-10) a conclu la campagne au quatrième échelon de l'Ouest, mais elle a profité du croisement pour participer aux séries dans l'Est.

Elle a défait les Alouettes de Montréal 37-29, la semaine dernière, au stade Percival-Molson.

En 1989, les Eskimos ont prouvé que les succès en saison ne se transposent pas toujours en séries. Dirigés par Joe Faragalli, ils ont revendiqué une fiche de 16-2, ce qui constitue le plus haut total de victoires de l'histoire de la LCF.

Comme les Tiger-Cats, les Eskimos étaient invaincus à domicile, mais ils se sont inclinés lors de la finale de l'Ouest au compte de 32-21 face aux Roughriders, qui avaient terminé la saison avec une fiche de 9-9. L'équipe de la Saskatchewan avait ensuite soulevé la Coupe Grey.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Football