•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Invasion de domicile à Village-Blanchard : deux hommes accusés

Un troisième suspect est recherché.

Photo d'une voiture de police.

Gendarmerie Royale du Canada

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Gendarmerie Royale du Canada confirme que deux hommes ont été arrêtés concernant une invasion de domicile et une agression.

Blayne Rose, 25 ans de Bathurst et Willie Larocque, 32 ans de Beresford ont comparu en cour provinciale de Tracadie et ont été accusés de plusieurs délits. 

Le 5 novembre dernier,les policiers ont répondu à un appel à Village-Blanchard vers 23h40 pour répondre à un signalement d’invasion de domicile et de vol. 

Trois personnes seraient entrées par effraction dans la résidence, selon les policiers. Le propriétaire de la maison aurait été agressé avec une arme. 

Le propriétaire a réussi à quitter la résidence pour composer le 911. On l’a ensuite transporté à l’hôpital, mais il n’a pas été gravement blessé. 

Ils sont accusés de vol qualifié, d’introduction par effraction, de commission d’un acte criminel dans une maison d’habitation, d’agression armée et de voie de fait causant des lésions corporelles. 

Blayne Rose a aussi été accusé de port d’un déguisement dans un dessein criminel. On le garde en détention jusqu’à sa prochaine comparution en cour, le 3 décembre. 

Willie Larocque demeurera aussi en détention jusqu’à sa prochaine comparution, prévue pour le 19 novembre. 

Troisième suspect recherché

On recherche toujours un troisième suspect dans cette affaire. Selon le corps policier, cette personne mesure entre 168 et 175 centimètres et portait, le jour de l’incident, un masque et un chandail à capuchon foncé. 

L’enquête est toujours en cours. Quiconque détient de l’information à ce sujet est prié de communiquer avec la GRC.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Crimes et délits