•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'ancien bureau du premier ministre pourrait devenir une chambre d'hôtel

Édifice du Centenaire.

Deux promoteurs ont proposé des projets pour redonner une seconde vie à l'Édifice du Centenaire à Fredericton.

Photo : Radio-Canada / Michel Corriveau

Radio-Canada

Deux promoteurs ont proposé des projets pour redonner une seconde vie à l'Édifice du Centenaire à Fredericton. La rénovation de l'édifice, qui abritait des bureaux gouvernementaux, a été abandonnée par le gouvernement Higgs, qui a plutôt décidé de le vendre au secteur privé.

Deux promoteurs ont annoncé leur désir de transformer les bureaux de l'ancien premier ministre pour les transformer en appartements ou en chambres d'hôtel avec salle de spectacle.

L'Édifice du Centenaire, qui a été mis en vente par le gouvernement actuel, pourrait être acheté, puis complètement transformé.

L'Édifice du Centenaire

L'ancien bureau du premier ministre pourrait être transformé en chambre d'hôtel ou en appartement.

Photo : Radio-Canada / Michel Corriveau

Le nouveau projet d'hôtel comprendrait 116 chambres au total.

Il s'agirait de chambres pour séjours plus longs qu'habituels, qui répondraient aux besoins d'une clientèle différente de celle qui séjourne dans les autres hôtels de la ville.

« Il s'agit d'un projet pour créer des séjours prolongés, il est donc désigné aux séjours de longue durée », indique le promoteur et président de Kileel Development, John Kileel.

Comme les pièces dans l'Édifice du Centenaire sont grandes, les chambres seraient plus spacieuses que les chambres d'hôtel habituelles.

Ce projet inclut aussi une galerie marchande au rez-de-chaussée.

« C'est plusieurs millions, 75 à 85 millions dans ce quartier », indique le président de Kileel Development.

L'infrastructure est abandonnée depuis l'hiver dernier. En entrant au pouvoir, Blaine Higgs avait ordonné l'arrêt immédiat des travaux de rénovation, comme il l'a fait pour plusieurs autres projets d'infrastructure au Nouveau-Brunswick.

L'ancien premier ministre, Brian Gallant.

Le précédent gouvernement libéral avait annoncé des travaux de rénovation de 76 millions de dollars, qui comprenaient la construction d'un nouveau palais de justice derrière l'édifice.

Photo : Radio-Canada / Archives.

Le précédent gouvernement libéral avait annoncé des travaux de rénovation de 76 millions de dollars, qui comprenaient la construction d'un nouveau palais de justice derrière l'édifice.

Les promoteurs estiment que l'hôtel pourrait être terminé en 2023.

La province a prolongé jusqu'au 29 novembre la date limite pour le dépôt des projets, sans expliquer cette décision.

Avec les renseignements de Michel Corriveau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Politique provinciale