•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'UBC veut rapatrier ses étudiants de Hong Kong

Un manifestant tient un cocktail Molotov alors que des étudiants affrontent la police antiémeute à l'Université chinoise de Hong Kong.

Un manifestant tient un cocktail Molotov alors que des étudiants affrontent la police antiémeute à l'Université chinoise de Hong Kong.

Photo : Reuters / Tyrone Siu

Nora Chabib

Tout comme certains établissements dans le monde, l’Université de la Colombie-Britannique (UBC) conseille à ses étudiants qui participent à un programme d’échange scolaire à Hong Kong de rentrer au Canada en raison de la crise politique dans laquelle s'enlise le territoire semi-autonome.

Pour des questions de sécurité, l'UBC s’active à aider ses 32 étudiants à plier bagage depuis que plusieurs universités de Hong Kong sont le théâtre de heurts entre manifestants prodémocratie et la police.

Dans un communiqué, la vice-rectrice de l’université, Murali Chandrashekaran, dit travailler en étroite collaboration avec les étudiants qui ont décidé de quitter Hong Kong afin qu'ils aient des services appropriés pour garantir une transition en douceur .

Quant à ceux qui souhaitent rester sur place, suivre les directives de leur université d'accueil reste le meilleur conseil, selon la vice-rectrice.

Les étudiants de l'UBC suivent des cours notamment à l'Université Polytechnique et à l'Université chinoise de Hong Kong où des affrontements ont eu lieu mardi.

Avec des informations de Roshini Nair

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Politique internationale