•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Commentaire obscène : une accusation abandonnée contre un partisan des Raptors

Stephen Curry et sa femme Ayesha Curry en septembre lors d'un événement.

Stephen Curry et sa femme Ayesha Curry en septembre lors d'un événement.

Photo : Associated Press / Don Feria

La Presse canadienne

Un partisan des Raptors de Toronto qui a formulé un commentaire vulgaire à la télévision en direct concernant Ayesha Curry, épouse de la vedette de la NBA Stephen Curry, a reçu l'ordre de rester à l'écart de celle-ci et de la journaliste à qui il avait fait ce commentaire.

Les procureurs ont abandonné vendredi une accusation de méfait contre Tristan Warkentin, qui a plutôt accepté un engagement de ne pas troubler la paix publique qui lui interdit tout lien avec Mme Curry et avec Kelly Linehan, journaliste à CP 24.

M. Warkentin a également reçu des conseils liés au harcèlement sexuel, a déclaré le tribunal.

Son avocat, Richard Addelman, a affirmé devant le tribunal que son client a dit certaines choses et qu'il s'excuse maintenant pour ses propos.

M. Warkentin, à côté de son avocat, a refusé de commenter la décision.

Kelly Linehan interviewait des partisans des Raptors après la défaite du deuxième match contre les Warriors de Golden State le 2 juin. Elle a interrogé M. Warkentin sur l'ambiance à Jurassic Park, où des milliers de partisans se sont réunis pour assister aux séries éliminatoires des Raptors sur grand écran à l'extérieur de l'aréna Banque Scotia.

C'est alors que M. Warkentin a fait la remarque obscène dirigée contre Ayesha Curry, dont le mari joue pour l'équipe de Golden State, tout en regardant directement dans la caméra. Le caméraman s'est éloigné rapidement pour laisser place au silence, mais pas avant que M. Warkentin n'utilise un langage vulgaire à la télévision en direct.

Une série d'incidents ont impliqué les mêmes commentaires obscènes dirigés contre des femmes journalistes ces derniers temps, généralement lors d'événements sportifs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Procès et poursuites