•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas de rallycross cet hiver à Trois-Rivières

Course de rallycross au Grand Prix de Trois-Rivières.

Course de rallycross au Grand Prix de Trois-Rivières (Archives)

Photo : Radio-Canada

Marilyn Marceau

Il n'y aura finalement pas de courses de rallycross cet hiver à Trois-Rivières. Le promoteur du Championnat de rallycross des Amériques, IMG, a annoncé qu'il mettait fin à sa série à la fin 2019.

Le Grand prix de Trois-Rivières (GP3R) affirme qu'à moins de trois mois de l'événement, il est trop tard pour trouver une alternative à la série ARX. Le rallycross polaire devait se tenir du 31 janvier au 2 février 2020.

Évidemment, on est très déçu, a déclaré le directeur général du GP3R, Dominic Fugère. C'était la série maîtresse [...], c'est un coup qui fait qu'on doit retarder la venue du rallycross polaire à Trois-Rivières, ajoute-t-il.

Le Grand Prix de Trois-Rivières continuera tout de même à travailler sur l'élaboration d'un projet pour l'hiver prochain.

Après consultation avec un vaste groupe de partenaires, IMG a pris la difficile décision de ne pas continuer le Championnat de rallycross des Amériques au-delà de la saison 2019, pouvait-on lire, en anglais, sur le site Internet de l’organisation.

Un texte blanc sur fond noir.

L'annonce de la fin du rallycross a été notamment publiée en anglais sur le site du Championnat de rallycross des Amériques.

Photo : arxrallycross.com

L'impact de la décision du conseil municipal, selon Dominic Fugère

La Ville a décidé, début novembre, de ne pas accorder une aide financière de 100 000 $ au Grand Prix de Trois-Rivières. La subvention aurait permis de financer les activités familiales gratuites en marge du rallycross hivernal.

Le Grand Prix de Trois-Rivières prévoyait donc toujours tenir un rallycross cet hiver, mais sans offrir d'animation gratuite grand public.

Ce revers a eu un impact sur l'avenir du Championnat de rallycross des Amériques, affirme Dominic Fugère.

Je sais que ça a été un facteur dans la décision de plusieurs partenaires de poursuivre l'aventure avec IMG, ou pas, dans la série ARX, a déclaré le DG du Grand Prix.

Dominic Fugère précise que ce n'est toutefois pas le facteur majeur qui explique la décision d'IMG.

Tenir des activités qui attirent le grand public, en marge des courses, c'est un atout aux yeux des compagnies automobiles, explique-t-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Course automobile