•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'incendie qui ravageait un immeuble de Toronto désormais maîtrisé

Un immeuble de logements avec des flammes sur plusieurs étages, la nuit.

Des enfants étaient coincés sur leur balcon à cause des flammes dans leur appartement.

Photo : CBC

Radio-Canada

Les pompiers de Toronto ont déclaré maîtriser désormais le grave incendie qui ravageait une tour d'habitation située dans le secteur de Jane et Finch, dans le nord de la ville.

Les pompiers avaient dû déclencher une cinquième alarme face à l'ampleur du feu qui s'est déclaré vers 17 h 30 dans l'immeuble d'habitation situé à l'angle du boulevard Gosford et de Shoreham Drive.

Le chef des pompiers Matthew Pegg avait indiqué que ses hommes luttaient contre un important incendie à l'intérieur du bâtiment qui s'est propagé sur plusieurs étages et dont les flammes s'élevaient à travers les fenêtres.

Les pompiers ont depuis pris le dessus sur l'incendie. L'incendie est maîtrisé et nos équipes à l'intérieur contrôlent les personnes qui se trouvent dans le bâtiment pour s'assurer que tout le monde reçoive l'aide nécessaire, a rapporté le chef des pompiers. Matthew Pegg a précisé que quiconque est encore dans le bâtiment ne court aucun danger.

Coincés une heure sur le balcon

Une résidente du 9e étage de l'immeuble, qui vit avec son mari, raconte avoir eu la frayeur de sa vie.

C'était très effrayant de rester coincés sur le balcon et de ne pas pouvoir descendre ou aller nulle part. C'était très très effrayant.

Giovana Manfrini, résidente du 9e étage de l'immeuble

Dès que l’alarme a sonné, on a commencé à courir dehors, mais nous ne pouvions pas descendre, car dans les escaliers, il y avait beaucoup de fumée noire qui montait et les ascenseurs ne fonctionnaient pas. Nous avons donc dû rester dans l'appartement et aller sur le balcon où nous avons attendu là pendant une heure, jusqu'à ce que les pompiers viennent, a témoigné Giovana Manfrini.

Une femme avec un bonnet vert dehors parle à des journalistes hors champs.

Giovana Manfrini, une habitante du 9e étage de l'immeuble qui a pris feu, confie avoir eu très peur.

Photo : CBC

Je ne savais pas ce qui allait se passer, j’ai appelé ma mère pour lui dire que je l’aimais.

Giovana Manfrini, résidente du 9e étage de l'immeuble

Maria Vidal, une voisine se rongeait les sangs en voyant encore des gens sur les balcons.

J'étais assez frustrée parce que cela prenait si longtemps et j'ai entendu des gens crier et les gens voulaient qu'ils sautent [pour s'échapper], a-t-elle expliqué.

Vous vous sentez très désespéré parce que vous ne pouvez rien faire, ce n'est pas comme si je pouvais aller là-bas et sauver ces personnes, car tout leur appartement était en flammes et je les entendais crier à l'aide depuis leur balcon.

Maria Vidal, une voisine

Le service des incendies a indiqué que 22 camions et une centaine de pompiers ont été déployés pour combattre les flammes.

La police a indiqué plus tôt sur Twitter que, selon des déclarations, des enfants étaient piégés sur un balcon parce que leur appartement était en flammes. Cependant, Matthew Pegg a par la suite indiqué qu'il n'y a aucune indication que quelqu'un soit pris au piège ou manque à l'appel.

Une personne a été déclarée grièvement blessée, avant d'être décrite comme étant dans un état stable. Cinq autres personnes ont également été soignées pour des blessures, mais elles n'ont pas eu besoin d'être transportées à l'hôpital, a précisé Matthew Pegg.

Des camions de pompiers les uns derrières les autres la nuit avec des lumières rouges.

Le service des incendies a indiqué que 22 camions et une centaine de pompiers ont été déployés pour combattre les flammes.

Photo :  CBC

Le maire de Toronto, qui s'est déplacé sur les lieux de l'incident, s'est dit soulagé que l'incendie n'ait pas fait de blessés graves.

Je suis satisfait qu'au final tout le monde soit sain et sauf et que des personnes semblent avoir seulement eu des blessures mineures, a déclaré John Tory. Je pense que le résultat est une preuve du travail remarquable de nos premiers répondants, a-t-il félicité.

Le maire de Toronto, John Tory, parle aux journalistes.

Le maire de Toronto, John Tory, s'est déplacé sur les lieux de l'incendie.

Photo :  CBC

Le maire affirme que la Ville s'assurera que les résidents seront pris en charge de la meilleure façon possible. Il invite les habitants qui ne pourront pas rentrer chez eux en raison des dégâts de l'incendie à s'armer de patience en respectant les mesures de sécurité. Ils sont contrariés de ne pas pouvoir rentrer chez eux, ils pourront le faire, mais seulement quand ce sera sécuritaire, a prévenu M. Tory.

Les autorités n'ont pas évoqué la cause de l'incendie ni le temps que cela prendra pour éteindre complètement le brasier. D'après ce que je peux voir, nous avons une longue nuit devant nous, a déclaré M. Pegg.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Incendie