•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une entreprise albertaine veut soumissionner sur la vente de cannabis au N.-B.

Très gros plan sur une feuille verte de cannabis.

Une première entreprise manifeste son intérêt à participer à l'appel d'offres du gouvernement du Nouveau-Brunswick concernant la vente et la distribution de cannabis récréatif.

Photo : iStock

Radio-Canada

Une première entreprise a l’intention de participer à l’appel d’offres du gouvernement du Nouveau-Brunswick concernant la distribution et la vente de cannabis récréatif.

Il s’agit du détaillant de cannabis récréatif Fire and Flower, dont le siège social se trouve à Edmonton, en Alberta.

Fire and Flower compte 33 magasins et franchisés qui vendent du cannabis en Alberta, en Saskatchewan, au Manitoba, en Ontario et au Yukon. Vingt-deux autres magasins sont en construction.

Nous sommes encouragés par l'annonce du gouvernement du Nouveau-Brunswick [de poursuivre] la vente de cannabis à des fins récréatives au privé afin de lutter [contre] le marché clandestin. Nous avons hâte de participer aux demandes de propositions.

Trevor Fencott, président-directeur général de Fire and Flower

L’entreprise Fire and Flower s’est associée en juillet au groupe Alimentation Couche-Tard, qui s’appelle Circle K dans les Maritimes depuis que Couche-Tard a acquis la chaîne en 2003. Circle K est un partenaire du groupe Irving.

D'après les renseignements de Nicolas Steinbach

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Cannabis