•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Embellir le corridor de la route 11 pour attirer les travailleurs

Une groupe de personnes en réunion.

Des représentants de l'Association des municipalités du Nord-Est de l'Ontario veulent embellir le corridor de la route 11

Photo : Radio-Canada / Francis Bouchard

Francis Bouchard

Les municipalités du Nord-est ontarien entendent prendre des mesures pour promouvoir l’embellissement du corridor de la route 11, comme moyen de contribuer à la croissance économique de la région.

Lors de la réunion trimestrielle de l’Association des municipalités du Nord-est, jeudi à Kapuskasing, les représentants municipaux ont exprimé le souhait d’adopter des règlements uniformes au sujet des standards de propriétés.

Ils ont souligné la pauvre impression laissée par des maisons abandonnées ou des terrains désordonnés le long de la route qui traverse la région.

Si on essaie d'attirer de nouveaux travailleurs, si on essaie d'attirer et de retenir de nouvelles familles, des immigrants, quand on prend la route pour s'en venir dans le Nord, ce n'est pas trop encourageant, affirme la présidente de l’association et mairesse de Val Rita-Harty, Johanne Baril.

Ça fait partie d'une stratégie plus globale de développement économique.

Johanne Baril
Une maison abandonnée avec un vieux camion en avant.

Une maison abandonnée dans le territoire du canton d'Opasatika.

Photo : Radio-Canada / Francis Bouchard

Présentement, les municipalités ont des règlements différents en place à propos des standards de propriétés. De petites municipalités achètent parfois les services d'un officier aux arrêtés municipaux d'une plus grande municipalité.

Dans le cadre de leur stratégie, les municipalités veulent faire appel à la fierté des gens.

Ce n’est pas juste d’envoyer un officier aux arrêtés municipaux. On veut faire du marketing qu’il fait bon vivre dans le nord et qu’il faut garder ça beau.

Johanne Baril, présidente de l'Association des municipalités du Nord-est

L’association veut aussi demander à l’agence provinciale Ontario Northland de faire du nettoyage le long de la voie ferrée. Il y a des piles de vieilles traverses qui traînent depuis un bon bout de temps, souligne la mairesse Baril.

Les municipalités se donnent quelques mois pour élaborer la réglementation uniforme et une stratégie de mise en oeuvre.

La prochaine rencontre de l’Association des municipalités est prévue en février à Black River-Matheson.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nord de l'Ontario

Politique municipale