•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les municipalités bilingues du Manitoba annoncent leurs priorités à la province

Deux hommes et une femme souriant.

Justin Johnson et Ivan Normandeau, de l'Association des municipalités bilingues du Manitoba, ont rencontré la ministre Rochelle Squires.

Photo : twitter/AMBM

Gavin Boutroy

L'Association des municipalités bilingues du Manitoba (AMBM) a rencontré, jeudi, la nouvelle ministre responsable des Relations avec les municipalités, Rochelle Squires.

La rencontre était notamment l'occasion de présenter le mémoire politique provincial de l'Association avec ses objectifs et ses recommandations politiques.

Pour Justin Johnson, chef de direction de l'AMBM, la ministre Squires a l'avantage de déjà connaître les francophones.

Pour l’AMBM, quoi de mieux que d’avoir une ministre qui comprend et qui saisit très bien les enjeux de la francophonie manitobaine, lance-t-il. Ça a été une rencontre très productive et très positive [...] nous avons établi un terrain d’entente et de collaboration.

L’AMBM a effectué une longue série de consultations pour établir les priorités qui ont été présentées à Rochelle Squires dans un mémoire.

Depuis le mois de janvier, nous avons consulté nos municipalités bilingues et des leaders communautaires qui s’investissent dans le développement économique de ces collectivités bilingues. Nous avons entendu quels étaient leurs enjeux, quels étaient leurs besoins réels, d’ici les prochaines années, dit-il.

On est venu avec une liste d’environ 50 projets en matière d'infrastructure et de développement économique, des projets prêts à être réalisés maintenant. Ayant ces informations, ces enjeux, ces priorités noir sur blanc, cela facilite une meilleure collaboration [avec le gouvernement provincial], poursuit Justin Johnson.

Le mémoire contient 10 recommandations. La première invite le gouvernement du Manitoba à reconnaître l’AMBM en tant qu’association provinciale et interlocuteur légitime représentant les municipalités bilingues du Manitoba par le biais d’une entente officielle.

D’autres portent sur l'application de la Loi sur l’appui à l’épanouissement de la francophonie manitobaine ou encore sur des investissements en infrastructure dans le domaine touristique et numérique. Une liste complète est contenue dans le document ci-dessous.

Par ailleurs, Justin Johnson indique qu’il écoutera de près le discours du Trône de la province mardi.

Avec les informations de Julien Sahuquillo

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Politique provinciale