•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'ACFA recherche les professionnels bilingues de Lethbridge

Vue sur huit personnes qui sont debout dans une salle. Elles discutent ensemble autour d'une table sur laquelle il y a de la nourriture.

Une quinzaine de professionnels de Lethbridge ont participé à la première soirée de réseautage de l'ACFA cette semaine.

Photo : Radio-Canada / Lyssia Baldini

Radio-Canada

Les francophones de Lethbridge auront bientôt accès à un répertoire de professionnels bilingues en ligne. Pour y parvenir, l'Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) recense les entrepreneurs, notamment avec des soirées de réseautage.

Le projet embryonnaire, financé en partie par Patrimoine canadien, a pour but de mieux soutenir les nouveaux arrivants dans la ville.

Pour lister ces professionnels de la région, l'Association a lancé sa première soirée de réseautage mercredi. « L'idée, c'est de voir un peu quel intérêt il y a en ville, que font les professionnels francophones ou bilingues et de voir s'il y a un intérêt pour que ces rencontres soient régulières », explique Joanna Waszkiewicz, chargée de projet.

Déjà, une quinzaine de professionnels de différents horizons ont participé à cette première séance. Il y avait par exemple une traductrice et un entrepreneur dans l'agroalimentaire.

D'ailleurs, même si le répertoire n'est pas encore prêt, le réseautage porte déjà ses fruits pour une habitante de Lethbridge.

« Présentement, je cherchais une agente d'assurances pour les assurances vie, dit Gabrielle Fortier. J'ai trouvé quelqu'un dans la communauté et je suis très contente! »

Lorsque Gabrielle Fortier a quitté le Québec avec sa famille il y a sept ans, elle a eu de la difficulté à trouver un dentiste ou une optométriste qui parlait français. Selon elle, la communauté a besoin d'un répertoire.

Kate Gilbert, directrice régionale de l'ACFA de Lethbridge, remarque aussi que la demande pour un recensement des services bilingues est grande.

Tout ce qui est docteur, infirmière, optométriste, les gens demandent des services en français.

Kate Gilbert, directrice régionale de l'ACFA de Lethbridge

À la recherche de partenariat

L'ACFA organise actuellement des rencontres avec de potentiels partenaires comme la Ville de Lethbridge, le Centre de développement économique de Lethbridge ou la Chambre de commerce pour avoir accès à leur base de données.

« L'important dans ce projet-là, c'est d'aller situer où sont les francophones à Lethbridge, où ces gens-là travaillent. Tous les jours, on rencontre des francophones ici », indique la directrice régionale.

L'Association encourage aussi toutes les personnes bilingues à remplir le questionnaire sur son site web.

Avec les informations de Lyssia Baldini

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Francophonie