•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Ville de Québec haussera le salaire de ses élus

L'hôtel de Ville de Québec, la nuit

L'hôtel de Ville de Québec, la nuit

Photo : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin

Radio-Canada

La Ville de Québec adoptera un règlement qui haussera la rémunération des élus dans le but de compenser les pertes salariales liées à l'imposition fédérale de l'allocation de dépenses.

Depuis janvier, une modification à la Loi sur le revenu fait en sorte que le revenu d'allocation de dépenses des élus municipaux est imposable au fédéral.

Avec cette imposition, des élus disaient devoir éponger une perte nette en raison de leur travail d'élus. La Ville de Québec souhaite rectifier le tir.

Ce changement mis en place par le gouvernement du Canada a pour incidence de réduire la rémunération totale nette des élus municipaux et donc leur pouvoir d’achat. Cette perte nette se situe entre 2870 $ pour un conseiller et 4060 $ pour le maire, précise le porte parole de la Ville, David O'Brien, dans un communiqué.

L'ajustement salarial pour le maire se chiffra à 8000 $. Pour les conseillers, la hausse varie entre 4500 et 8000 $.

Le coût de ces ajustements pour l’ensemble des élus est de 140 000 $ et la mesure sera rétroactive au 1er janvier 2019.

Les conseillers touchent une allocation de dépenses de près de 17 000 $ par année d'imposition.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Politique municipale