•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

En Norvège pour retrouver la maison de ses ancêtres

Marie-Ève Ellefsen s'est rendue en Norvège au printemps dernier pour retrouver le lieu de naissance de son arrière-arrière-grand-père.

Photo : Courtoisie : Marie-Ève Ellefsen

Radio-Canada

Retracer la maison d'un de ses ancêtres en Norvège, c’était la quête de Marie-Ève Ellefsen, une femme originaire de Saguenay.

Pour y arriver, elle a remonté le temps jusqu'en 1885, moment où son arrière-arrière-grand-père, Olof Ellefsen, a immigré dans la région.

Lui, il est parti à 22 ans pour travailler sur les bateaux. Donc, pendant trois ans, il s'est promené un peu partout dans le monde. Puis, quand il est arrivé au port de La Baie pour rapporter du bois des Price, il est carrément tombé en amour avec les paysages. Ça lui faisait vraiment penser à son pays natal que ça faisait longtemps qu'il n’avait pas vu, raconte Marie-Ève Ellefsen.

Olof Ellefsen a alors déserté le bateau pour être hébergé clandestinement dans la famille de celle qui deviendrait sa femme.

Voyage hors du commun

C'est après le décès de son grand-père à l'automne 2018 que la Saguenéenne a entrepris sa démarche.

Marie-Ève a passé des dizaines d'heures à éplucher des archives pour trouver la résidence de son ancêtre. Elle a même correspondu avec des archivistes de la Norvège et du Danemark.

J'ai carrément fait le même parcours que lui, mais à l'envers.

Marie-Ève Ellefsen

Elle s'est envolée pour la Norvège en avril dernier, un rêve qu'elle caressait depuis longtemps.

La journée où elle a mis les pieds dans le village de Son, là où a grandi son ancêtre, a été riche en émotions.

La famille de Marie-Ève l'a beaucoup soutenue et encouragée dans sa démarche. C’était pour la jeune femme une façon d’honorer la mémoire de son grand-père.

Je pense qu'il aurait été vraiment impressionné. Pour lui, c'était un rêve impossible de se rendre jusque là, de trouver la maison.

D’après le reportage de Johanie Bilodeau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Voyage