•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aire marine protégée aux Îles-de-la-Madeleine : mise en place d’un comité local

Vue au large du port de Cap-aux-Meules, du pont d'un navire.

Port de Cap-aux-Meules (archives)

Photo : Radio-Canada / Luc Paradis_Rad

Joane Bérubé

Le projet d’aire marine protégée aux Îles-de-la-Madeleine, mené conjointement par Parcs Canada et le ministère de l’Environnement du Québec, franchira sous peu une nouvelle étape avec la création d’un comité consultatif local.

Les membres de ce comité devront formuler des recommandations sur les futures consultations publiques. Ils serviront aussi de guides lors de la réalisation de l’étude de faisabilité.

Les organismes ciblés par Ottawa et Québec pour faire partie de ce comité recevront une invitation sous peu. Une place prépondérante sera accordée aux représentants du secteur des pêches.

Côtes des Îles-de-la-Madeleine.

Côtes des Îles-de-la-Madeleine (archives)

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Ni le ministère de l’Environnement ni Parcs Canada n'ont voulu s’avancer sur l’échéancier du projet. La création d’une aire marine protégée est un processus complexe. C’est pourquoi le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec (MELCC) et Parcs Canada prennent le temps nécessaire afin de s’assurer que toutes les parties concernées par le projet soient impliquées dans le processus et que leurs perspectives soient prises en considération, ont précisé dans deux courriels distincts les deux ministères concernés.

Les deux ministères ont commandé cet été une étude sur la possibilité de réaliser le projet.

Le ministère précise que l’étude « permettra de définir les avantages et les contraintes à la désignation d’une éventuelle aire marine protégée, les secteurs propices, les mesures de conservation et les modalités de gestion envisageables, adaptées à la réalité du milieu ».

Parcs Canada assure que tous les milieux concernés ainsi que la communauté seront consultés tout au long du processus.

Un plan de travail sera soumis aux futurs membres du comité consultatif local pour discussion lors de leur première rencontre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Environnement