•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec débloque 17,5 millions pour les sinistrés de Sainte-Marthe-sur-le-Lac

Le reportage de Mélissa François.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Le gouvernement du Québec alloue une aide supplémentaire à 1400 sinistrés de Sainte-Marthe-sur-le-Lac; une aide qui pourrait atteindre 17,5 millions de dollars.

La ministre des Affaires municipales et de l'Habitation, Andrée Laforest, en a fait l'annonce vendredi lors d'une conférence de presse à Sainte-Marthe-sur-le-Lac dans les Laurentides.

Mme Laforest a de plus annoncé que le gouvernement de la Coalition avenir Québec (CAQ) doublera les montants forfaitaires qui sont accordés par le ministère de la Sécurité publique, en vertu du programme général d'indemnisation.

On double les montants de la Sécurité publique pour les biens meubles.

Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l'Habitation du Québec
Dans une rue enneigée où circulent deux passants, des meubles et autres objets sont posés sur le bord du chemin.

Des meubles et autres objets laissés sur le bord du chemin dans un quartier résidentiel de Sainte-Marthe-sur-le-Lac.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Le gouvernement affirme qu'en procédant de cette façon, il évite aux sinistrés d'avoir à refaire une réclamation. Il n'y a aucune démarche supplémentaire à réaliser, a dit Andrée Laforest. L'équipe de mon ministère fera parvenir une lettre accompagnée d'un chèque à tous les sinistrés admissibles ayant produit une réclamation dans le cadre du programme d'aide.

Enfin, la Société d'habitation du Québec accordera aux sinistrés une garantie de prêt d'une période maximale de dix ans. Ce programme, destiné à donner un coup de pouce aux propriétaires pour ce qui est de leurs rénovations, prendra fin le 31 mars 2021.

Les propriétaires qui sont admissibles pourront obtenir, auprès de leur institution financière, un prêt hypothécaire pouvant atteindre 95 % de la valeur marchande de leur propriété, alors que le seuil habituellement autorisé est de 80 %.

Finalement, à compter de lundi, un représentant de la Régie du bâtiment du Québec (RBQ) sera présent au Bureau d'aide et d'information aux sinistrés. Son mandat sera notamment de faciliter les liens entre les sinistrés et les divers entrepreneurs de la construction.

Un grand panneau à l'entrée de Sainte-Marthe-sur-le-Lac sur lequel est écrit : Vous vivez des difficultés?

Sainte-Marthe-sur-le-Lac

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Une aide exceptionnelle

Le gouvernement dit avoir décidé de ces mesures en raison de la rapidité, de l'ampleur et de l'imprévisibilité des inondations et de leurs conséquences à Sainte-Marthe-sur-le-Lac au printemps dernier. C'est une aide exceptionnelle, a précisé la ministre Laforest.

Ce sont des mesures d’aide gouvernementale spéciales afin de favoriser le rétablissement des sinistrés, a-t-elle ajouté.

Andrée Laforest affirme que les inondations survenues à Saint-André-d’Argenteuil, à Gatineau, à Beauceville et à Sainte-Marie ont donné lieu à des demandes différentes parce que [ce sont] différentes manières d’avoir vécu les inondations.

Au printemps dernier, le gouvernement Legault a annoncé un programme qui prévoit un versement pouvant atteindre 200 000 $ aux sinistrés qui doivent déménager ainsi que certains montants à ceux qui doivent rénover leur maison.

Mais à ce jour, la majorité des sinistrés de Sainte-Marthe-sur-le-Lac n'ont reçu qu'une partie de l'assistance financière promise par Québec.

Une digue s'est rompue et...

La ministre Laforest a assuré que le gouvernement avait donné le maximum pour Sainte-Marthe-sur-le-Lac.

Dans cette municipalité en banlieue de Montréal, une digue s'était rompue le 27 avril dernier, entraînant en moins d'une heure des inondations qui ont forcé l'évacuation de 6000 personnes.

Environ 1450 habitations ont été inondées.

On a pris nos responsabilités, a déclaré Andrée Laforest au nom du gouvernement de la CAQ. On est ici depuis le début.

La ministre sourit à un homme qui la regarde à l'extérieur d'un immeuble.

Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l'Habitation du Québec avec un citoyen sinistré de Sainte-Marthe-sur-le-Lac.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

La mairesse de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, Sonia Paulus, affirme qu'à ce jour, 71 % des réparations ont été effectuées sur la digue végétale.

La digue ne cédera plus, a pour sa part affirmé la ministre Laforest.

Relativement aux délais dont se plaignent certains des sinistrés à Sainte-Marthe-sur-le-Lac, la ministre Laforest a affirmé que des inondations, ça coûte cher; il faut quand même prendre le temps d'évaluer.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Incidents et catastrophes naturelles

Politique