•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Archives
  • Céline Dion : l'envol d’une carrière internationale

    Céline Dion chantant dans une tournée de promotion de son album «Incognito», en 1988.

    À la fin des années 80, Céline Dion embrasse le rêve d'une carrière dans le monde entier.

    Photo : Radio-Canada

    Radio-Canada

    Le 15 novembre 2019, Céline Dion lançait son douzième album studio en anglais. Nos archives témoignent du moment où le parcours de la chanteuse québécoise a pris un virage planétaire.

    Les Québécois ont vu grandir la chanteuse Céline Dion.

    Ce n’était qu’un rêve, une chanson composée pour elle par sa mère, la révèle alors qu’elle est âgée d’à peine 13 ans.

    Avec le soutien de son agent René Angélil et du compositeur Eddy Marnay, elle enregistre en 1981 ses deux premiers albums : La voix du bon Dieu et Céline chante Noël.

    Sa voix d’exception ne mettra pas beaucoup de temps à traverser l’Atlantique.

    En 1982, elle participe au Festival de chanson de Tokyo.

    L’année suivante, sa chanson D’amour et d’amitié connaît un grand succès en France.

    En 1984, en plus de chanter pour le pape Jean-Paul II en visite à Montréal, elle fait l’Olympia de Paris en première partie du comédien Patrick Sébastien.

    Allo Boubou, 8 novembre 1984

    Dans cet extrait de l’émission Allo Boubou du 8 novembre 1984, la collaboratrice Marie Perreault recueille les impressions de la chanteuse Céline Dion à sa sortie de scène.

    J’espérais faire l’Olympia un jour, mais à 16 ans, je ne pense pas!

    Céline Dion, en 1984

    Cette grande première précède une transition pour la jeune chanteuse, qui disparaît peu après des projecteurs.

    Céline Dion amorce en 1986 une pause pour modifier son image, pour apprendre l’anglais et ainsi se préparer à une carrière planétaire.

    Céline Dion change de ligue

    Montréal ce soir, 22 février 1988

    Ce reportage à l’émission Montréal ce soir du 22 février 1988 témoigne de cette transition.

    Quelques mois plus tôt, la chanteuse de 19 ans au look renouvelé a lancé Incognito, un album beaucoup plus pop que ses précédents.

    Et voilà qu’elle vient de signer une entente majeure avec la compagnie de disques américaine CBS.

    « C’est une entente d’un million de dollars, la plus importante jamais conclue aux États-Unis avec une chanteuse francophone », souligne le journaliste Charles Tisseyre, qui a suivi Céline Dion l’espace d’une journée.

    « Moi, je suis la fille la plus heureuse sur la terre en ce moment », confie Céline Dion dans sa loge au Théâtre Saint-Denis, où des supplémentaires sont déjà annoncées pour son spectacle.

    La jeune chanteuse revient sur sa décision de se retirer durant un an et demi pour se remettre en question et donner un virage à sa carrière.

    « Je voulais que les gens me voient comme une femme, pas comme une petite fille de 12, 13 ans », explique-t-elle. « J’ai le goût de dire d’autres choses ».

    Sa nouvelle maison de disques américaine s’engage à la lancer mondialement et lui offre l’élan dont elle rêvait.

    C’est sûr que pour tout le monde en ce moment, ça a peut-être l’air d’un gros mot, “vedette internationale”. Mais je veux y arriver. Je sais que j’ai beaucoup à apprendre, mais je me mets toute la vie devant moi pour réussir.

    Céline Dion, en 1988

    Céline Dion chante en anglais

    Montréal ce soir, 3 avril 1990

    La colombe s’est envolée, le pape est loin et Céline Dion ne pleure plus à la première occasion.

    La journaliste Doris Synnett

    Au printemps 1990, Céline Dion sort en grande pompe Unison, son premier disque en anglais.

    La journaliste Doris Synnett assiste au lancement au Metropolis de Montréal pour le bulletin de nouvelles Montréal ce soir du 3 avril 1990.

    Elle décrit l’album Unison comme « le premier jalon d’une carrière qu’elle [Céline Dion] veut internationale ».

    Enregistré avec une équipe de haut vol dans les studios de Londres, Los Angeles et New York, le disque est d’abord lancé au Canada, puis aux États-Unis et dans 16 autres pays.

    « J’ai des portes qui s’ouvrent, alors je ne passerai pas à côté. Je vais le faire, mais je le sais qu’il faut que je travaille super fort », déclare Céline Dion en entrevue. « Parce qu’aux États-Unis, ils n’attendent pas mon disque. Je ne suis pas connue et ils n’attendent pas après ça ».

    « À mon avis, ce disque-là a tout ce qu'il faut », soutient pour sa part son agent René Angélil. « Si ce n'est pas avec ce disque-là, ça va être avec l'autre ».

    Céline Dion brille aux Oscars

    La chanson Where Does My Heart Beat Now, tirée de l’album Unison, atteint la quatrième position du palmarès du magazine Billboard.

    Il faudra toutefois 1992 et la chanson If You Asked Me To pour que la chanteuse québécoise parvienne au sommet du palmarès américain.

    Deux autres grands succès musicaux, Love Can Move Mountains et Beauty and the Beast figurent aussi sur ce second album en anglais simplement intitulé Céline Dion.

    Le Point, 31 mars 1992

    Je pense que tu ne peux pas demander quelque chose de plus grandiose que de passer aux Oscars.

    Céline Dion, en 1992

    Le 30 mars 1992, soir de son 24e anniversaire, Céline Dion chante à la cérémonie des Oscars la chanson-thème du film Beauty and the Beast.

    Au lendemain de cette performance devant des centaines de millions de téléspectateurs, l’animateur Simon Durivage l’interviewe pour Le Point.

    La chanteuse sort des studios du populaire Tonight Show où elle a pu interpréter If You Asked Me To, le premier titre de son deuxième album en anglais qui sort la journée même.

    Céline Dion est partie pour la gloire planétaire. Son album Céline Dion s’écoule à presque 2 millions d'exemplaires dans le monde entier.

    En 1995, son album en français D’Eux est le plus vendu de l’histoire de la France.

    Au cours de la même année, Colour of My Love, son troisième album en anglais, atteint sept millions de ventes.

    La carrière internationale de Céline Dion, qui alterne entre les deux langues, n’a depuis jamais perdu le cap.

    Encore plus de nos archives

    Commentaires fermés

    L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

    Archives

    Arts