•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Attaque de chiens à Potton : trois conditions imposées à Alan Barnes

Un homme avec une longue barbe flatte un chien noir et blanc qui est dans une cage.

Alan Barnes, le propriétaire des trois chiens qui ont attaqué Dominique Alain à Potton le 29 mars dernier, a été formellement accusé de négligence criminelle causant des lésions corporelles.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Après avoir été accusé de négligence criminelle causant des lésions corporelles plus tôt cette semaine, voilà que le propriétaire des chiens qui ont sauvagement attaqué une joggeuse au printemps dernier à Potton s’est à nouveau retrouvé devant la cour à Granby.

Alan Barnes a été soumis à trois conditions jeudi, soit celle de fournir son adresse, de ne pas communiquer directement ou indirectement avec la victime Dominique Alain et son conjoint et de ne pas se trouver dans un rayon de moins de 100 mètres du domicile de cette dernière.

Il s’agit d’une procédure judiciaire demandée par le Directeur des poursuites criminelles et pénales à laquelle ont consenti l’accusé et son avocate, Me Geneviève Cardin.

En ce qui à trait à la possession de chiens, la municipalité du Canton de Potton impose un enregistrement de toutes les bêtes dans son secteur, forçant alors les maîtres à obtenir un permis.

Une permission qui est dorénavant refusée à l’accusé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Procès et poursuites