•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nemaska Lithium pas encore sortie du bois

Le projet Whabouchi de Nemaska Lithium.

Les dirigeants de Nemaska Lithium croisent les doigts pour être capables de recruter les quelque 300 employés nécessaires à la future exploitation de leur mine Whabouchi.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L’entreprise québécoise Nemaska Lithium est toujours en pourparlers avec le groupe londonien Pallinghurst pour boucler le financement de ses projets de mine à Whabouchi et d’usine électrochimique à Shawinigan.

Nemaska Lithium a fait le point sur les négociations au lendemain de la publication de ses états financiers trimestriels et un mois jour pour jour après avoir annoncé 64 licenciements et le ralentissement de ses activités.

Le président et chef de la direction de Nemaska Lithium, Guy Bourassa, a indiqué dans un communiqué qu’un éventuel projet d’entente avec les partenaires de l’entreprise serait soumis au vote des actionnaires dès que possible.

L’entreprise a d’ailleurs obtenu l’autorisation de tenir son assemblée générale annuelle au début 2020. Cette assemblée pourrait être combinée à une assemblée extraordinaire sur l’investissement potentiel de Pallinghurst.

Au 30 septembre 2019, les dépenses en capital engagées de Nemaska Lithium totalisaient 392 millions de dollars sur un budget total de 1,269 milliard de dollars.

Québec est le plus important actionnaire de l'entreprise, ayant injecté 130 millions de dollars dans l'aventure en échange d'une participation d'environ 13 % par l'entremise d'Investissement Québec (IQ), son bras financier.

L’usine de Shawinigan et la mine Whabouchi bientôt mises en dormance

Au cours du dernier mois, nos équipes ont travaillé avec diligence afin de préparer la mise en arrêt temporaire à nos deux sites, en vue d’assurer une reprise ordonnée des activités, qui permettra de réduire les délais une fois le financement assuré et le calendrier de construction établi, a déclaré Guy Bourassa.

Bâtisse avec des gens qui font des travaux.

Nemaska Lithium a aménagé son usine sur le site de l'ancienne usine Laurentide, dans le secteur Grand-Mère, à Shawinigan. (Archives)

Photo : Radio-Canada

Nemaska Lithium a annoncé en octobre que la mine Whabouchi et l’usine de Shawinigan seront mises en dormance d’ici le 31 décembre 2019.

L’équipe de Shawinigan travaille à finaliser les dernières commandes et à préparer les échantillons d’hydroxyde de lithium destinés à poursuivre la qualification de produit auprès de clients potentiels.

L’entreprise rapporte que les dernières pièces d’équipement ont été livrées au site de Whabouchi, dont le chantier sera bientôt fermé.

Nemaska Lithium en cour en janvier

Nemaska Lithium sera devant la Cour supérieure du Québec en janvier 2020. C’est à cette date que se tiendront les audiences sur le litige qui oppose la minière québécoise à ses créanciers obligataires, qui détiennent des obligations de 350 millions de dollars américains et qui demandent remboursement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Ressources naturelles