•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cénotaphe vandalisé : le suspect dit avoir agi pour protester le renvoi de Don Cherry

Le monument commémoratif devant l'ancien hôtel de ville de Toronto entouré de gerbes de fleurs sous la neige sur lequel quelqu'un a écrit avec une bombe de peinture : "Ye broke faith"

La police a été avertie au sujet du graffiti sur le monument vers 7 h mardi matin.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Dans une publication Facebook, l'homme de 33 ans a affirmé avoir vandalisé le monument pour protester contre les dirigeants municipaux qui ne se seraient pas portés à la défense de Don Cherry lors de son congédiement en raison de propos controversés sur les immigrants qu'il a tenus à l'antenne de l'émission Hockey Night in Canada.

Le suspect est accusé d'avoir vandalisé le cénotaphe se trouvant devant l'ancien hôtel de ville au lendemain du jour du Souvenir.

Thomas Zaugg, a comparu vendredi pour répondre à des accusations de méfait, il a été remis en liberté sous caution

Les policiers avaient été appelés au cénotaphe, tôt mardi matin, après que des passants eurent remarqué que le message « Ye broke faith » avait été peint sur le monument, qui honore les soldats morts au combat.

Moins de 24 heures plus tôt, une cérémonie de commémoration du jour du Souvenir y avait eu lieu, en présence notamment du maire John Tory.

Ce dernier avait dénoncé cet acte de vandalisme, tout comme le premier ministre Doug Ford, qui avait qualifié la situation de dégoûtante.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Crimes et délits