•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un premier triathlon à Saint-Mathieu-de-Rioux en 2020

Départ d'une épreuve de triathlon.

Départ d'une épreuve de triathlon.

Photo : La Presse canadienne / AP Photo/ITU, Arnold Lim

Radio-Canada

La municipalité de Saint-Mathieu-de-Rioux sera l'hôte d'un triathlon le 26 juillet prochain.

Les organisateurs de l’événement croient que le parcours proposé, au mont Saint-Mathieu, pourrait rapidement faire sa marque auprès des adeptes de ce sport.

C’est après avoir été approché par la Ville de Rimouski pour identifier un parcours de triathlon en vue de sacandidature aux Jeux du Québec 2022 que l'un des organisateurs, Patrick Dumont, a eu l’idée de mettre sur pied un nouvel événement.

Le triathlète s’est vite rendu compte que le mont Saint-Mathieu était un site de choix pour une telle compétition sportive.

Il est entré en contact avec un résident de Saint-Mathieu-de-Rioux, Carl Charron, qui avait lui aussi fait le même constat.

Des pistes de ski recouvertes de gazon derrière un camping.

Le site du parc du Mont-Saint-Mathieu est idéal pour un triathlon, selon les organisateurs de l'événement. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Laurie Dufresne

« Quand je suis allé au [triathlon du] Mont-Tremblant, je trouvais ça vraiment génial comme endroit, raconte-t-il. Je me disais chez moi, à Saint-Mathieu, j’ai à peu près la même affaire, mais en plus petit. Je me suis dit : "on a tout ce qu'il faut ici." »

Si les organisateurs sont conscients que les compétitions de triathlon sont de plus en plus nombreuses au Québec, ils considèrent que celui du Mont-Saint-Mathieu sera en mesure de se démarquer.

À cause de son lac, de sa plage, de son parcours de vélo – une boucle de 20 km dont presque l'entièreté a été pavée à neuf – et un parcours de course à pied dans un secteur à l’ombre, tout est parfait pour attirer les triathlètes chez nous.

Patrick Dumont, organisateur

Il considère que la position géographique de Saint-Mathieu-de-Rioux représente également un avantage pour attirer un grand nombre de participants. « On n’est pas trop loin des grands centres et on peut attirer tous les gens de la Gaspésie et du Bas-St-Laurent, dit-il. »

Le triathlon du Mont-Saint-Mathieu proposera trois distances, soit initiation, sprint et olympique.

« Un jour, on aimerait aller dans le longue distance, avec un demi-Ironman, souligne Patrick Dumont. Mais ça, c’est un projet à moyen terme », conclut-il.

D'après une entrevue réalisée à l'émission Même fréquence

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Triathlon