•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le gouvernement ontarien offre son aide pour régler les problèmes du train léger d'Ottawa

La députée est debout dans un corridor et fait face à la caméro

La député de Nepean-Carleton, Lisa MacLeod

Photo : Radio-Canada / Raphaël Tremblay

Radio-Canada

Le gouvernement provincial offre d’aider la Ville d’Ottawa à réparer les problèmes qui s’accumulent dans le dossier du train léger.

La députée de Nepean et ministre du Patrimoine, du Tourisme, de la Culture et des Sports, Lisa MacLeod, a confirmé avoir parlé au maire Jim Watson deux fois jeudi à propos de la ligne de la Confédération, qui souffre de retards depuis son lancement en septembre.

Jim Watson et moi avons une excellente relation de travail, alors je suis heureuse de le contacter pour voir ce que nous pouvons faire, a déclaré Mme MacLeod à CBC.

Elle a aussi mentionné que ses propres électeurs lui avaient parlé de problèmes avec le train léger. Elle a ensuite contacté le ministère des Transports pour voir s'il pouvait offrir de l'aide.

Bien qu'elle ne sache pas si la Ville a besoin de fonds ou d'autobus supplémentaires, Mme MacLeod a déclaré que les utilisateurs devaient compter sur un système fiable pour pouvoir se rendre au travail le matin et à la maison le soir.

Nous avons besoin de cela, en tant que ville, pour réussir, a-t-elle déclaré. Nous avons tous intérêt à ce que cela réussisse.

Deux trains se déplacent sur les rails enneigés.

Le train léger a expérimenté une première chute de neige.

Photo : Radio-Canada / Francis Ferland

Pas le temps de trouver un coupable

Lisa MacLeod a ajouté que ce n'était pas le moment de se montrer du doigt et que l'accent devrait être mis sur la recherche de solutions.

Sur le plan politique, tout le monde doit se calmer un peu, a-t-elle déclaré.

Elle a dit qu'elle laisserait le directeur municipal et OC Transpo, ainsi que d'autres responsables provinciaux, déterminer ce qui était le plus réaliste pour le bon fonctionnement de la ligne.

MacLeod a également appelé le gouvernement fédéral à offrir un soutien supplémentaire.

Les gouvernements provincial et fédéral ont tous deux contribué à hauteur de 600 millions de dollars à la construction de la ligne de la Confédération, qui a coûté 2,1 milliards de dollars.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Politique municipale