•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

5 inventions à découvrir à Shawinigan

Le coussin intelligent Viktor de la société française Fingertips.

Le coussin intelligent Viktor de la société française Fingertips.

Photo : Radio-Canada / Elyse Allard

Élyse Allard

Quelles sont les dernières nouveautés technologiques qui pourraient aider les villes à faciliter la vie de leurs résidents? C'est ce que peuvent découvrir les représentants de municipalités québécoises et de communes françaises au Sommet international de l'innovation en villes médianes qui se tient à Shawinigan du 13 au 15 novembre.

Voici cinq inventions qui ont retenu notre attention.

Une surfaceuse à glace et un but robotisés

Le but robotisé qui accompagne la surfaceuse intelligente.

Le but robotisé qui accompagne la surfaceuse intelligente.

Photo : Radio-Canada / Elyse Allard

Adieu la surfaceuse traditionnelle et son opérateur, qui doit compter sur son unique expérience et son instinct pour concevoir la glace des arénas. Avec la Phaneuf 4.0 des compagnies Phaneuf international et Science de la glace, on réinvente la façon dont on traite les patinoires, permettant au passage d’économiser des milliers de litres d’eau potable. Un peu comme un aspirateur-robot, cette surfaceuse à glace est complètement automatisée, 100 % électrique, et sa conduite est autonome.

Mais quoi faire des filets sur la glace si l’opérateur se trouve derrière une télécommande? Ne reculant devant rien, les compagnies ont aussi élaboré un but intelligent, qui se déplace par lui-même. Des villes, comme Montréal, testent en ce moment ce produit, y voyant une solution à la pénurie de main-d’oeuvre et aux blessures dues au poids de l’équipement sportif. 

Coût du but automatisé : près de 25 000 $
Coût de la surfaceuse : à déterminer, comme elle sera commercialisée dans un an.

Un banc public intelligent

Le banc public intelligent de la compagnie Humanity Tech.

Le banc public intelligent de la compagnie Humanity Tech.

Photo : Radio-Canada / Elyse Allard

Lucy, c’est le joli nom de ce banc qui, derrière son apparence anodine, détient une foule d’informations importantes. Conçu par l’entreprise de Terrebonne Humanity-Tech, ce banc public peut servir de borne de recharge pour vos appareils mobiles et de point d’accès wi-fi, tout en captant une foule de données qu’il envoie ensuite dans l’infonuagique : le temps qu’il fait,  les bruits ambiants, le nombre de personnes qui passent dans le secteur, les heures d’achalandage… et même la vitesse à laquelle circule les passants autour de lui. 

C’est ainsi qu’il peut notamment cibler la publicité qu’il présente sur son écran interactif. Un coureur pourrait, par exemple, y voir une publicité de vêtements sportifs lors de son jogging matinal. Cet écran peut aussi servir de guide touristique ou transmettre des informations aussi importantes qu’un document oublié sur le banc ou une alerte Amber. 

Coût : à partir de 1800 $

Un coussin connecté pour aînés

Le coussin intelligent de la société française Fingertips.

Le coussin intelligent de la société française Fingertips.

Photo : Radio-Canada / Elyse Allard

Votre grand-mère en a assez de devoir mettre ses lunettes pour lire les boutons de la télécommande? Votre grand-père ne connaît ni Skype ni Facebook? Pas de panique. Ils peuvent néanmoins être connectés grâce au coussin intelligent de la société française Fingertips. 

Le coussin Viktor propose de gros boutons qui ressemblent aux applications des appareils mobiles (téléphones intelligents ou tablettes). Il peut se connecter à une télévision, qui est idéalement munie d’une webcam.

Ainsi, même sans maîtriser les dernières technologies, il est possible de procéder à des appels vidéos, d’accéder à ses messages ou à ses photographies numériques, d’écouter des livres audio ou de la musique, et même de recevoir les notifications de notre agenda directement sur notre téléviseur par l’entremise du coussin. Une télécommande n’aura jamais été aussi confortable. Qui plus est, la housse du coussin est lavable et peut même être stérilisée pour être utilisée dans les hôpitaux. 

Coût : le coussin Viktor sera commercialisé à partir du 1er décembre 2019.

Technologie Ecotuned (ou comment transformer votre Ford F-150 en véhicule vert)

Daniel Lajoie, directeur au développement des affaires chez Ecotuned automobile, devant un camion converti en véhicule 100 % électrique.

Daniel Lajoie, directeur au développement des affaires chez Ecotuned automobile, devant un camion converti en véhicule 100 % électrique.

Photo : Radio-Canada / Elyse Allard

Ecotuned Automobile propose de convertir des camions de classe 2, 3 ou 4 en véhicules 100 % électriques. Cette entreprise de Varennes retire toutes les composantes liées au moteur à essence pour les remplacer par celles d'un moteur électrique à recharge rapide.

Les batteries placées sous le véhicule ont une autonomie qui peut aller jusqu’à 300 km. Ces camions nouvellement électriques sont même plus puissants que leurs jumeaux dépendant au pétrole. Une façon pour les Municipalités de devenir plus écoresponsables, notamment grâce au Fonds municipal vert.

Coût de la conversion pour un camion : 80 000 $

Un vélo stationnaire qui recharge vos appareils

Le vélo stationnaire de la compagnie Move & Charge permet de recharger vos appareils mobiles tout en pédalant.

Le vélo stationnaire de la compagnie Move & Charge permet de recharger vos appareils mobiles tout en pédalant.

Photo : Radio-Canada / Elyse Allard

Vous avez toujours rêvé de perdre quelques kilos tout en chargeant votre téléphone intelligent ou votre tablette? Cette invention est pour vous!

Grâce au vélo stationnaire de la compagnie française Move & Charge, vous pouvez recharger jusqu’à trois appareils mobiles tout en pédalant. Plus il y a d’appareils connectés, plus pédaler devient difficile. Et si vous dépassez le mouvement nécessaire à la recharge, le vélo emmagasine l’énergie et continue d’alimenter vos appareils. Vous pouvez même choisir votre niveau d’effort.

Coût du vélo stationnaire : 4000 $

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Techno