•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La fièvre du football s’empare de Hamilton

Des amateurs habillés aux couleurs des Tiger Cats festoient ensemble.

Des partisans des Tiger Cats lors du dévoilement de la ville hôte de la coupe Grey en 2021.

Photo : Radio-Canada / Dan Taekema/CBC News

Colin Côté-Paulette

Les Tiger-Cats de Hamilton prendront part à la finale de l’Est de la Ligue canadienne de football (LCF) ce dimanche, contre les Eskimos d’Edmonton. Les amateurs de l’équipe pour leur part, se préparent déjà au match décisif qui mènera une des équipes à la finale de la Coupe Grey.

Dave Miller attend patiemment les joueurs des Tiger-Cats dans le stationnement du stade Tim Hortons Field jeudi après-midi.

Muni de son petit cartable brun rempli de photos, il accoste poliment les athlètes qui sortent de leur entraînement.

Bien qu’il assistera à la partie présentée à guichets fermés dimanche, le retraité tente d’obtenir les autographes des artisans de son équipe favorite.

Je suis un des plus grands fans des Ticats de la ville, et ça remonte à 1957, affirme fièrement le partisan.

Un homme habillé aux couleurs des Tiger-Cats sourit en posant pour la caméra.

Dave Miller est un grand amateur des Tiger-Cats de Hamilton en Ontario.

Photo : Radio-Canada / Colin Côté-Paulette

Pour Dave Miller, l’équipe de football de Hamilton incarne parfaitement sa communauté.

Les Ticats, depuis le début des années 1950, représentent la mentalité des cols bleus avec l’acier et les brasseries. Ils [les joueurs] sont durs, passionnés et ils ont une âme, soutient-il.

Quant à la finale, Dave Miller croit que ce sera serré.

Au final, je crois que ce sont les entraîneurs qui feront la différence. Honnêtement, je pense que nous avons le meilleur personnel d’entraînement de la ligue, assure-t-il.

On voit une rangée de maisons avec des drapeaux  des Tiger-Cats hissés devant.

Les maisons avec des drapeaux des Tiges-Cats ne sont pas rares à Hamilton.

Photo : Radio-Canada

Acheter sa maison pour les Tiger-Cats

À quelques mètres du stade, on peut apercevoir des dizaines de maisons sur lesquelles des drapeaux aux couleurs des Tiger-Cats ont été hissés.

Kathy Miller vit dans l’une d’elles.

On a acheté la maison il y a 20 ans parce qu’il y avait cinq chambres, mais aussi parce qu’elle était située près du stade, indique l’ancienne infirmière.

Une femme avec des lunettes sourit pour la caméra dans sa maison.

Kathy Miller est une amatrice des Tiger-Cats depuis qu'elle est toute petite. Elle essaie maintenant de transmettre cette passion à ses petits-enfants.

Photo : Radio-Canada / Colin Côté-Paulette

Dimanche, Kathy et son mari feront comme ils font à chaque partie à domicile des Tiger-Cats. Ils commenceront par louer leurs places de stationnement à des partisans, pour ensuite s’installer confortablement et assister à la partie.

Avec sept secondes d’avance sur la télévision, ajoute Mme Miller, un sourire en coin.

Ils [les joueurs] me rendent tellement fière. Ils représentent vraiment bien notre ville.

Kathy Miller, partisane

La femme espère revivre les mêmes émotions que lorsque son équipe a remporté la Coupe Grey en 1999. Elle se souvient avoir permis à ses enfants de manquer une journée de classe pour assister à la parade de la victoire.

Je pense qu’ils vont gagner, je croise mes doigts, espère la partisane.

Des maisons avec des drapeaux avec le logo de l'équipe devant leurs proches.

Des dizaines de maisons autour du stade Tim Hortons Field ont des drapeaux des Tiger Cats.

Photo : Radio-Canada / Colin Côté-Paulette

Pression sur les joueurs

Les joueurs, qui étaient en pleine préparation cette semaine pour cette importante joute, sont évidemment habitués à la pression de leurs partisans.

Mes amis qui jouent dans d’autres équipes de la ligue me disent que c’est le stade où c’est le plus difficile de jouer. […] Ce sont les meilleurs fans de la LCF, raconte le numéro 97 des Tiger Cats, Ted Laurent.

Le joueur originaire de Montréal croit d’ailleurs que son équipe est prête pour la finale de l’Est.

On va continuer à faire ce qui marche pour nous depuis le début de la saison. On va contrôler ce qu’on peut contrôler et on va travailler sur nous, indique le joueur de ligne défensive.

La finale de l’Est est à 13 h dimanche au stade Tim Hortons Field.

S'ils remportent ce match, ce sera la première fois en cinq ans que les Tiger-Cats accèdent à la finale de la Coupe Grey.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Football