•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'OIRPC enregistre un rendement de 2,3 % pour le 2e trimestre

Plan rapproché de M. Machin.

Mark Machin, président et chef de la direction de l'Office d'investissement du Régime de pensions du Canada, vu ici en avril 2019.

Photo : Reuters / Lucy Nicholson

La Presse canadienne

L'Office d'investissement du Régime de pensions du Canada (OIRPC) a enregistré un rendement de 2,3 % pour son plus récent trimestre, en tenant compte de ses dépenses.

L'actif net du gestionnaire de fonds installé à Toronto a grimpé à 409,5 milliards de dollars en date du 30 septembre, en hausse par rapport à sa valeur de 400,6 milliards de dollars de la fin du trimestre précédent.

L'OIRPC a attribué cette augmentation à un bénéfice net de 9,2 milliards de dollars, déduction faite de tous ses coûts, auquel des sorties nettes de trésorerie de 300 millions de dollars du RPC ont été soustraites.

Le compte de base du RPC détenait un actif net de 408,3 milliards de dollars à la fin du trimestre clos le 30 septembre, en hausse de 8,6 milliards de dollars par rapport au trimestre précédent, tandis que l'actif net du compte supplémentaire du RPC se chiffrait à 1,2 milliard de dollars, comparativement à 900 000 millions au terme du premier trimestre.

Le rendement net annualisé de l'OIRPC sur cinq ans, ajusté avec l'inflation, s'est établi à 8,4 %, tandis que celui sur 10 ans était de 8,6 %.

L'OIRPC est un gestionnaire de placements indépendant qui investit les fonds dont le RPC n'a pas besoin pour verser ses prestations de retraite courantes.

Il compte environ 20 millions de cotisants et de bénéficiaires au Canada, mais pas au Québec, qui détient son propre régime provincial.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Économie