•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La police de Laval ouvre une enquête sur la mort d'un patient au bloc opératoire

Du personnel médical pratiquant en bloc opératoire.

Ni le réseau régional de santé et de services sociaux ni le Service de police de Laval ne veulent préciser la nature de cet « événement ».

Photo : Radio-Canada / Archives

Radio-Canada

Le Service de police de Laval a ouvert une enquête criminelle relativement au décès d'un patient à la suite d'un « événement survenu au bloc opératoire » de l'Hôpital de la Cité-de-la-Santé.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Laval, au nord de Montréal, indique par voie de communiqué que ce sont des employés de la salle d'opération qui ont déposé une plainte à la commissaire aux plaintes et à la qualité des services, pour un événement survenu le 1er novembre lors de l'opération d'un patient de 84 ans. Il est mort quelques jours plus tard des suites de complications.

Ni le réseau régional de santé et de services sociaux ni la police de Laval ne veulent préciser la nature de cet événement, mais des informations circulent selon lesquelles l'anesthésiste serait en cause.

La police de Laval a été prévenue vendredi dernier avant de prendre le dossier en charge. « C'est la nature des allégations, de nature criminelle. On se doit de clarifier le tout », a expliqué une porte-parole du Service de police de Laval, Evelyne Boudreau.

Elle a ajouté que les policiers vont rencontrer toutes les personnes concernées dans cette affaire avant de remettre leur rapport au directeur des poursuites criminelles et pénales, qui verra s'il dépose des accusations.

Si la police fait enquête, c’est parce qu’il y a des indications que le médecin aurait peut-être agi soit de façon intentionnelle ou alors par négligence tellement grave que ça tombe sous le coup de la négligence criminelle.

Me Jean-Pierre Ménard

Le CISSS de Laval a indiqué que le médecin concerné avait été d'abord relevé de ses fonctions et qu'il avait ensuite remis sa démission.

Le CISSS a aussi rencontré et accompagné la famille du patient décédé et proposé de l'aide psychosociale aux employés du bloc opératoire.

Les ordres professionnels concernés ainsi que le Bureau du coroner ont également été avisés.

Avec les informations de Pascal Robidas et de La Presse canadienne

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Grand Montréal

Faits divers