•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un premier cas en Outaouais de maladie pulmonaire grave liée au vapotage

Une femme fume une cigarette électronique.

L'usage de cigarettes électroniques peut être à l'origine de l'apparition de symptômes de maladies pulmonaires, prévient Santé Canada (archives).

Photo : Reuters / Ronen Zvulun

Radio-Canada

Un premier cas de maladie pulmonaire grave liée au vapotage est recensé en Outaouais. Le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec a confirmé la nouvelle à Radio-Canada jeudi.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Outaouais confirme que la personne en question consommait des produits légaux à base de nicotine. Le cas sera déclaré à Santé Canada.

Le CISSS ne révèle pas l'âge ou le sexe de cette personne, évoquant une question de confidentialité.

La direction de la Santé publique, en collaboration avec ses médecins, enquête présentement sur ce dossier, précise-t-on par courriel.

Un troisième cas au Québec

Il s'agit du troisième cas du genre répertorié au Québec. Selon l’Agence de la santé publique du Canada, il y a aussi eu deux cas confirmés au Nouveau-Brunswick et trois en Colombie-Britannique.

Le bureau de la ministre de la Santé du Québec, Danielle McCann, dit suivre la situation de près. Même si la réglementation de la cigarette électronique est de juridiction fédérale, la ministre n'écarte pas la possibilité de resserrer les règles au Québec, répond son bureau par courriel.

Le directeur national de la santé publique invite d'ailleurs les vapoteurs à surveiller les symptômes comme la toux, l'essoufflement, les douleurs thoraciques, les nausées et les vomissements.

Avec les informations de Laurie Trudel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Santé publique