•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le collectif L’Entre-Deux couronné « Relève de l’année »  aux 20es Culturiades

Une maison colorée sur une rue.

L'édifice coloré du 101, rue Montcalm, à Gatineau, accueille l'Entre-Deux, un projet pilote visant à offrir des ateliers de travail aux artistes de la relève.

Photo : Facebook : L'entre-Deux / Crédit : Charles Régimbal

Christelle D'Amours

Avez-vous déjà remarqué la bâtisse multicolore du 101, rue Montcalm, à Gatineau? Elle abrite les ateliers du regroupement d’artistes émergents de l’Entre-Deux. Le collectif a remporté le prix de la Relève de l’année, l’une des six récompenses remises au gala Culturiades 2019 tenu jeudi soir au Centre Wakefield-La Pêche.

Dominic Bachand est l'un des huit artistes du collectif L'Entre-Deux désigné « Relève de l'année  ». Ces créateurs émergents se sont regroupés à leur sortie des bancs de l'Université du Québec en Outaouais pour démarrer l'espace de création où ateliers d'artistes et événements publics se déploient.

On a mis beaucoup de travail là-dedans, pour essayer de promouvoir les artistes de la région et de la relève comme nous, puis essayer de créer des liens avec le reste de la communauté, explique-t-il.

Le jeune artiste confie que la marque de reconnaissance est d'autant plus importante que le prix reçu, surtout dans la région de l'Outaouais où il est souvent question du manque de locaux de création. Il espère que la récompense permettra de faire connaître davantage la mission de L'Entre-Deux.

D'ailleurs, le collectif qui a vu le jour en juin 2019 vient tout juste d'apprendre que ses activités pourront continuer encore quelques mois, en partie grâce à la bourse de 1500 $ liée au prix remis lors des Culturiades.

Quatre autres récompenses ont été octroyées lors de l’événement, qui se veut une célébration du travail des créateurs de l’Outaouais. Un prix hommage de la Ville de Gatineau a également été décerné à l'archiviste et président de la Société d'histoire de l'Outaouais, Michel Prévost, pour sa contribution à la préservation du patrimoine.

Les lauréats 2019 des Culturiades

La Gatinoise Mélanye Myers, artiste visuelle, a reçu les honneurs dans la catégorie Créateur de l’année. Son travail a notamment été mis de l’avant au cours des derniers mois dans l’exposition inaugurale du nouveau Centre d’exposition L’Imagier

L'artiste Mélanie Myers à la Place du Portage.

L'artiste Mélanie Myers à la Place du Portage.

Photo : Radio-Canada / Lévy L Marquis

La Galerie UQO a raflé le titre d’Organisme de l’année. Le centre d’arts multidisciplinaires a pour mandat de soutenir la création et la formation artistique universitaire. L'autopsie de la controverse autour de la robe de chair de l'artiste canadienne Jana Sterbak figure parmi les expositions présentées en ses murs cette année.

L’autrice et comédienne Catherine Levasseur-Terrien est repartie du gala avec une bourse en main, mais surtout une résidence de création de quatre semaines à la Maison Fairview. Elle y poursuivra son travail multidisciplinaire sur la docu-fiction The Man Who Sold The World, qui plonge dans l’univers d’une admiratrice inconditionnelle de David Bowie. La performance théâtrale, co-créée avec Patrick Sénécal et Marjolaine Beauchamp entre autres,a été présentée en janvier dernier à l’Avant-première.

Un portrait de Félix Leclerc en bleu et gris peint par l'artiste Christian Quesnel

Une œuvre de l'artiste Christian Quesnel.

Photo : Courtoisie/Christian Quesnel

Finalement, le roman graphique Félix Leclerc : une alouette en liberté de Christian Quesnel s’est vu remettre le Prix du Conseil des arts et des lettres du Québec - Oeuvre de l’année en Outaouais.

Quarante-huit peintures de l’auteur et illustrateur gatinois ont été projetées en format géant lors d’un concert de l’Orchestre symphonique de Gatineau à l’occasion du 30e anniversaire du décès de Félix Leclerc.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Culture