•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un système d'alerte pour éviter les collisions entre les trains et les ours

Un grizzly marche sur des rails.

En Alberta, le grizzly est considéré comme une espèce menacée depuis 2010.

Photo : Dan Rafla/Parcs Canada

Radio-Canada

Au parc national Banff, des avertisseurs, semblables à ceux installés pour les véhicules aux passages à niveau, ont été mis en place le long de la voie de chemin de fer. Ils ont pour objectif de faire fuir les grizzlys à l’approche d’un train.

Un signal sonore retentit et une lumière clignote lorsqu’un train est à une trentaine de secondes, explique Colleen Cassady St. Clair, biologiste à l’Université de l’Alberta. L’avertisseur se déclenche uniquement quand un train approche.

De tels avertisseurs sonores et lumineux ont été placés à différents endroits dans le parc, le long de la voie ferrée, là où il y a des risques de collision. 

Selon des résultats préliminaires, le système est efficace, dit Mme Cassady St. Clair. Elle précise que les ours quittent les voies quelques secondes plus tôt qu’ils ne l’auraient fait sans le système.

Ça ne résoudra pas le problème, mais pour cette population menacée, cela pourrait réduire le taux de mortalité suffisamment pour que la population dans la zone reste stable, indique la biologiste.

Un système exportable

Colleen Cassady St. Clair dirige une étude sur le sujet à Banff depuis 2011. L’étude est financée par Parcs Canada et le Canadien Pacifique. 

Depuis 2000, une vingtaine d’ours seraient morts à la suite d’une collision.C’est un nombre important, sachant que la population de grizzlys dans le parc est estimée à une soixantaine, souligne la biologiste. 

Mme Cassady St. Clair croit que le système d’avertisseurs pourrait être utilisé ailleurs dans la province, au Canada et même dans d’autres pays.

Il pourrait aussi servir pour d’autres espèces. Dans le parc national Jasper, par exemple, ce ne sont pas des ours qui se font percuter par les trains, mais surtout des cerfs et des élans. 

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Protection des espèces