•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dominic Gagnon veut devenir conseiller municipal à Jonquière

Dominic Gagnon et des membres de son équipe s'expriment devant les médias.

Le chef d'Alliance Saguenay, Dominic Gagnon, sera candidat à l'élection dans le district numéro un.

Photo : Radio-Canada / Lynda Paradis

Radio-Canada

Le chef d’Alliance Saguenay, Dominic Gagnon, sera candidat pour l’élection du 15 décembre dans le district numéro un situé dans l’arrondissement de Jonquière.

Il a annoncé ses intentions jeudi en conférence de presse.

Quatre autres candidats sont sur les rangs pour devenir conseillers municipaux dans ce district. L’un d’eux, Gilles Tremblay, représente l’Équipe du renouveau démocratique, alors que les trois autres, Daniel Tremblay-Larouche, Jimmy Bouchard et l'ex-conseiller Réjean Hudon, se présentent comme indépendants.

Devant les médias, Dominic Gagnon a rappelé qu’il est né à Jonquière et qu’il y a étudié et vécu dans le passé.

Il affirme être le porte-parole de la majorité silencieuse de plus en plus déçue par la mairesse Josée Néron et son équipe.

Il maintient que son intérêt pour la politique municipale n’a jamais faibli. À preuve, il rappelle qu’il assiste à toutes les séances publiques du conseil de ville de Saguenay depuis les dernières élections municipales.

Je m’intéresse vraiment à la chose politique. Quand on s’intéresse à ça, c’est d’abord et avant tout pour les citoyens et c’est dans cette optique que l'on compte défendre les intérêts des gens, déclare-t-il.

La mairesse Josée Néron lui demandait depuis longtemps de se présenter.

Ça va lui permettre d’aller valider auprès de la population ce qu’il se dit être : c’est-à-dire l’opposition officielle de la Ville de Saguenay. C’est un rôle qu’il se donne et considérant qu’il n’a obtenu que 6 % des votes lors de la dernière élection à la mairie, plusieurs se demandent s’il peut se prétendre opposition officielle de façon légitime.

Dominic Gagnon espère aussi être élu pour recevoir du financement à titre de parti d'opposition et ainsi avoir les moyens de défendre ses idées.

Dominic Gagnon promet de continuer de contester les hausses de taxes municipales, de s'opposer au projet d'amphithéâtre tout en redonnant du financement aux organismes communautaires.

Dominic Gagnon et son équipe posent pour les caméras.

Le chef Dominic Gagnon entouré de son équipe

Photo : Radio-Canada / Lynda Paradis

Un choix réfléchi

Dominic Gagnon explique que le parti Alliance Saguenay (anciennement le Parti des citoyens de Saguenay) a cherché pendant plusieurs semaines pour trouver un candidat qui réside dans le district numéro un. Finalement, le parti a conclu qu’il était le meilleur pour tenir ce rôle, même s’il n’y habite pas.

Cette élection partielle est nécessaire en raison de la démission du conseiller Jonathan Tremblay.

D'après les informations de Catherine Paradis

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Politique municipale