•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec rétablit les anciennes règles du Programme de l'expérience québécoise

Gros plan du visage de François Legault.

Le premier ministre Legault en mêlée de presse.

Photo : Radio-Canada / Sylvain Roy Roussel

Radio-Canada

Les anciennes règles encadrant le Programme de l'expérience québécoise (PEQ) sont de nouveau en vigueur, en vertu d'un nouveau décret publié jeudi dans la Gazette officielle du Québec.

La suspension de la controversée réforme du programme pilotée par le ministre de l'Immigration Simon Jolin-Barrette avait été annoncée vendredi dernier, mais la publication du nouveau décret vient l'officialiser.

Le PEQ permet aux étudiants étrangers et à des travailleurs étrangers temporaires remplissant certaines conditions d'obtenir un Certificat de sélection du Québec (CSQ), ce qui ouvre la voie à l'obtention d'une résidence permanente.

Dans un décret publié le 30 octobre, le gouvernement avait décidé de le réserver aux seuls diplômés de certains programmes, afin, disait-il, de répondre aux besoins de main-d'oeuvre. Aucune restriction de ce genre n'existait auparavant.

Cette décision a été vertement dénoncée par les milieux d'affaires et universitaires, d'autant plus que ces nouvelles règles laissaient en plan des étudiants qui étaient venus ici en croyant répondre aux anciens critères.

La levée de boucliers a forcé le gouvernement à assortir son règlement d'une clause de droits acquis.

La révélation subséquente par Radio-Canada que la liste des programmes de formation permettant l'accès au PEQ était truffée d'incohérences a ensuite forcé le gouvernement à mettre toute la réforme sur la glace.

Le nouveau décret du gouvernement stipule que toute demande qui lui a été soumise dans le cadre du PEQ entre le 1er et le 13 novembre sera néanmoins évaluée en vertu des règles édictées par la controversée réforme.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique provinciale

Politique