•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cannabis : les producteurs albertains changent de régime fiscal

Un plant de cannabis sous une lampe.

Des lampes de 1000 watts sont utilisées dans les serres pour la culture du cannabis.

Photo : Radio-Canada

Nassima Way

En Alberta, les producteurs de cannabis en milieu rural doivent désormais payer un impôt foncier aux municipalités.

Le gouvernement provincial vient de changer la dénomination fiscale de ces producteurs qui jusqu’à aujourd’hui étaient considérés comme des exploitants agricoles, et donc exemptés de payer l’impôt foncier.

Ils seront taxés sous le régime de l'impôt foncier des bâtiments industriels.

Nous avons plaidé pour ce changement.

Al Kemmere, président de l'Association des municipalités rurales de l'Alberta

Le président de l'Association des municipalités rurales de l'Alberta, Al Kemmere, dit que cette décision est juste, car les exploitations de cannabis utilisent plus de services municipaux qu’une simple exploitation agricole comme un champ de blé ou une production bovine.

Le cannabis est produit en serre dans la province, ce qui nécessite une consommation importante d’électricité et d’eau, d'autant plus que certaines installations peuvent atteindre une surface de 75 000 mètres carrés.

Al Kemmere estime qu’il faudra attendre six mois avant de savoir combien cet impôt rapportera aux municipalités rurales, mais il prévoit qu'elles recevront des revenus très importants.

Troy Dezwart, directeur exécutif et cofondateur de Freedom Cannabis devant des plants de cannabis.

Troy Dezwart, directeur général et cofondateur de Freedom Cannabis, attend de savoir quel sera l'impact de l'impôt foncier sur son entreprise.

Photo : Radio-Canada / Andréane Williams

Les producteurs de cannabis créent de nombreux emplois.

Troy Dezwart, cofondateur de l'entreprise de Freedom Cannabis

Les producteurs de cannabis s’attendaient à ce changement, car certains avaient déjà eu des conversations avec les municipalités où ils sont installés.

C’est le cas de la compagnie Freedom Cannabis situé à Acheson, au nord-ouest d’Edmonton.Le cofondateur de l'entreprise, Troy Dezwart, dit que les producteurs comprennent les besoins des municipalités, mais rappelle qu'ils contribuent déjà beaucoup à l’essor économique de ces municipalités.

Troy Dezwart espère que l'impôt foncier ne sera pas un frein au développement de l'industrie du cannabis en Alberta.

Le changement de régime fiscal entrera en vigueur en 2020.

Avec les informations de Sarah Xenos

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Cannabis